Jozef Siroka LA PRESSE

«Écoutez, on a rencontré des personnes exceptionnelles. Scarlett Johansson était géniale. C'était une audition géniale, je vous le dis. Mais le truc avec Scarlett, c'est qu'on ne peut s'empêcher d'espérer la voir enlever ses vêtements».

C'est ce qu'a déclaré David Fincher au magazine Vogue pour expliquer pourquoi il n'a pas choisi la jeune starlette pour jouer Lisbeth Salander dans son nouveau film The Girl With the Dragon Tattoo.

Le rôle a été attribué à Rooney Mara, surtout connue comme la copine qui largue Mark Zuckerberg dans le prologue de The Social Network, également de Fincher.

Le cinéaste utilise une analogie particulière pour décrire le personnage de la hackeuse punk-gothique imaginé par Stieg Larsson dans ses romans Millénium: «Salander devrait être comme E.T. Si tu montres une poupée d'E.T. à quelqu'un qui n'a pas vu le film, il dirait : C'est quoi ce petit truc spongieux. Mais, vous savez quoi? Quand il se cache sous la table et attrape les bonbons, tu l'adores immédiatement. Ca doit être comme ça avec Lisbeth!».

The Girl With the Dragon Tattoo prendra l'affiche le 21 décembre.