La chanteuse Barbra Streisand a eu à présenter ses excuses après la publication d'un article du Times citant des propos controversés qu'elle a tenus au sujet des allégations d'abus sexuel sur des mineurs visant Michael Jackson.

Mis à jour le 25 mars 2019
MARISSA GROGUHÉ LA PRESSE

Après avoir affirmé qu'elle croyait les témoignages rapportés dans le documentaire Leaving Neverland, Streisand a déclaré qu'elle éprouvait de l'empathie pour Jackson. «Ses besoins sexuels étaient ce qu'ils étaient.»

La diva de 76 ans en a rajouté en disant que «ces enfants [...] étaient ravis d'être [au ranch Neverland]» et qu'«ils se sont mariés et ont des enfants, alors ça ne les a pas tués». Ses propos ont causé une vague de colère.

Le réalisateur de Leaving Neverland, Dan Reed, a interpellé Streisand sur Twitter: «Avez-vous vraiment dit ça?!».

Dans une déclaration publiée samedi, Barbra Streisand a reconnu qu'elle aurait dû choisir d'autres mots. - avec l'Associated Press