L'organisme Réalisatrices équitables a lancé mercredi soir, à la Cinémathèque québécoise, le nouveau portail Dames des vues destiné à mieux faire connaître le travail des réalisatrices québécoises auprès du public et des producteurs.

André Duchesne LA PRESSE

Geste qualifié de militant, le portail présente quelque 200 réalisatrices oeuvrant dans toutes les catégories de cinéma, des capsules biographiques et un ciné-club de films à voir en ligne.

«Nous avons rassemblé plus de 600 films à regarder et ce nombre va augmenter avec le temps», dit Isabelle Hayeur, présidente de Réalisatrices équitables, qui a lancé ce projet.

«Depuis l'adoption [NDLR: par les organismes de financement] sur les mesures de parité, les producteurs sont tenus de travailler avec les réalisatrices. S'ils se demandent où nous sommes, ils auront la réponse sur ce portail.»