Source ID:576260; App Source:cedromItem

Premier rôle en espagnol pour Niels Schneider

Maria Siebald, Cristian Campos et Niels Schneider dans... (Photo: fournie par la production)

Agrandir

Maria Siebald, Cristian Campos et Niels Schneider dans la production Voix off.

Photo: fournie par la production

Le comédien Niels Schneider est de la distribution du film Voix off, une coproduction Chili-France-Canada qui sera présentée au festival de Toronto (TIFF) ainsi qu'en compétition officielle au festival de San Sebastian (Espagne).

«Niels y joue son premier rôle en espagnol, confie Nicolas Comeau dont la boîte 1976 Productions (Gerontophilia) est partenaire minoritaire de ce film. La participation québécoise passe aussi par la musique originale de Marc St-Louis et d'Adam Waito, et le travail d'Olivier Laberge à la direction artistique.»

Réalisé par le Chilien Cristian Jimenez, Voix off raconte l'histoire de Sofia, une femme de 35 ans qui, dans l'espoir de trouver la paix intérieure, se débarrasse de son téléphone et refuse de consulter tout appareil avec un écran. Mais son plan dérape totalement en raison de bouleversements familiaux qui s'enchaînent.

«C'est une comédie douce-amère, une espèce d'Hannah et ses soeurs chilien», s'enthousiasme Nicolas Comeau à propos de l'oeuvre.

Dans le film, Niels Schneider incarne Antoine, un Français, époux d'Ana, soeur aînée de Sofia qui débarque au Chili à l'improviste afin de s'y installer avec mari et enfant.

Joint par courriel à Paris, Niels Schneider décrit son personnage ainsi: «Au Chili, Antoine n'arrive pas à trouver sa place. Il ne comprend rien aux chicanes de cuisine en espagnol et passe la majorité de son temps à s'occuper de son bébé. Il a le projet improbable de traduire les grandes oeuvres de la littérature universelle (Hamlet, L'Odyssée) en langue mapuche (ndlr: langue amérindienne parlée au Chili et en Argentine).»

Selon Nicolas Comeau, cette coproduction Chili-France-Canada constitue une première. «J'avais depuis longtemps le goût de travailler avec des Sud-Américains, dit-il. J'ai rencontré mes partenaires au festival de Berlin en 2012. Nous nous sommes rapidement entendus, et le tournage a eu lieu en janvier 2014 à Valdivia, au Chili.»

Le long métrage a été acquis par la boîte montréalaise Axia Films qui en fera éventuellement la distribution sur le territoire québécois.

Avec Adjani

Niels Schneider travaille actuellement sur deux autres projets, un long métrage et une pièce de théâtre, en Europe.

Jusqu'à la mi-septembre, il tourne dans Diamant noir, un film d'Arthur Harari. «C'est une espèce de variation sur Hamlet dans l'univers des diamants et ça se passe à Anvers», explique le comédien franco-canadien qu'on a vu entre autres dans Tout est parfait, J'ai tué ma mère et Les amours imaginaires.

Puis, à compter du 21 octobre, il partagera la vedette avec Isabelle Adjani et Carmen Maura dans la pièce Kinship, de l'auteure américaine Carey Perloff. au Théâtre de Paris.

«Une femme d'influence, rédactrice en chef; un jeune reporter dont elle s'éprend éperdument; une amie proche, ex-comédienne, qui se trouve être la mère du second... sans qu'aucun des trois n'ait conscience du lien qui les unit», indique le résumé de la pièce sur le site web du théâtre.

«C'est une pièce à trois personnages qui mêle passion et vie professionnelle sur fond de Phèdre de Racine», indique Niels Schneider.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer