Source ID:news·20121217·LA·0053; App Source:cedromItem

Un court métrage en cadeau aux enfants démunis

Le cinéaste Francis Leclerc, réalisateur d'Apparences et Nos... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Le cinéaste Francis Leclerc, réalisateur d'Apparences et Nos étés.

Photo: Alain Roberge, La Presse

À l'initiative du réalisateur Francis Leclerc, une quinzaine d'artisans du milieu du cinéma, de la télévision et de la publicité ont participé au tournage d'un court métrage au profit d'Opération Père Noël, organisme venant en aide aux enfants démunis.

Intitulé Le vol du Père Noël, ce court métrage de cinq minutes sera mis en ligne sur le site de l'organisme (operationperenoel.com) et de la boîte de production La Cavalerie (lacavalerie.ca) à compter du 19 décembre, afin d'inciter les gens à participer.

«Chaque année, comme bien d'autres boîtes, nous créons une carte de Noël numérique et animée pour les clients. Cette année, je me suis demandé pourquoi ne pas faire un court métrage. Et c'est ce que nous avons fait, raconte Francis Leclerc, réalisateur des téléséries Apparences, Nos étés et Les rescapés II. C'est un vrai court métrage, plus près de la fiction que de la publicité.»

Mettant en vedette Geneviève Brouillette, Henri Chassé, Léo Z. Leclerc et Rémi-Pierre Paquin, le film raconte l'histoire d'un couple qui, à la veille de Noël, ne peut cacher sa déchirure sous les yeux de leur fils. Mais l'arrivée d'un étrange personnage viendra changer bien des choses...

Le tournage a eu lieu la fin de semaine dernière dans la maison de campagne de M. Leclerc. «On a eu de la neige! C'est la seule fin de semaine où il a neigé et par magie, on a eu une bonne bordée», s'enthousiasme le réalisateur.

L'organisme Opération Père Noël est parrainé par les l'Association des centres jeunesse du Québec. Les gens qui y participent deviennent un «père Noël» en achetant un cadeau pour un enfant dans le besoin. Les enfants sont d'abord invités à écrire au père Noël en faisant trois suggestions de cadeaux. Les participants achètent ensuite le cadeau et écrivent une lettre à l'enfant en signant, bien sûr, «père Noël». Les organisateurs se chargent de remettre le cadeau.

La comédienne Geneviève Brouillette a vécu l'expérience et a été très touchée par la demande d'un enfant de six ans dont les trois souhaits étaient des vêtements chauds. «Nous avons passé un très beau week-end entre amis à faire ce court métrage, et on espère qu'il va devenir viral», dit-elle, le sourire dans la voix.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer