Publié le 15 sept. 2011
ASSOCIATED PRESS

Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski revient à Zurich à la fin du mois, deux ans après son arrestation. Il y recevra son Tribute-Award, le prix que lui avait attribué à l'époque le Zurich Film Festival et qui n'avait jamais pu lui être remis.

Les organisateurs ont annoncé jeudi qu'un «film surprise» sera projeté en première mondiale le 27 septembre, après la remise du prix au cinéaste.

«Nous sommes très fiers d'accueillir finalement à Zurich Roman Polanski (...) et sommes heureux de lui remettre le prix d'honneur qu'il mérite tant», ont déclaré les organisateurs du 7e Zurich Film Festival.

Le mystère autour du film qui sera projeté après la remise du prix est total: les informations relatives à cette production ne seront dévoilées que le soir du 27 septembre, précise le communiqué.

Le 26 septembre 2009, Roman Polanski avait été arrêté à l'aéroport de Zurich, alors qu'il venait au festival pour la remise de son prix. Les autorités judiciaires américaines avaient requis son extradition pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de 13 ans en 1977.

Le réalisateur avait passé plus de deux mois en prison où il avait terminé le montage du film The Ghost Writer avant d'être assigné à résidence le 4 décembre dans son chalet de Gstaad.

La Suisse avait fini par refuser son extradition vers les États-Unis en juillet 2010, arguant que la requête américaine présentait des lacunes qui n'avaient pas pu être comblées et des questions de bonne foi se posaient en regard du droit international public, avait déclaré la ministre de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf.

Polanski, âgé de 78 ans, maintenant libre de ses mouvements entre la France et la Suisse, fait cependant toujours l'objet d'un avis de recherche international dans 188 pays, une «notice rouge» d'Interpol émanant des États-Unis.

Roman Polanski avait reçu la Palme d'or du festival de Cannes en 2002, avec son film sur l'holocauste, The Pianist. Parmi ses plus grands succès, Rosemary's Baby en 1968, le Bal des Vampires (1967) et Chinatown (1974).