LA PRESSE CANADIENNE

Le film Café de Flore a terminé en deuxième position au box-office québécois à son premier week-end d’exploitation.


Le nouveau long métrage signé Jean-Marc Vallée, qui était présenté sur 41 écrans à travers la province, a généré des recettes de 207 791 $ de vendredi à dimanche, selon les données compilées par Cinéac.


Il a été surclassé par Enlèvement (Abduction), un suspense mettant en vedette Taylor Lautner, le bellâtre de la série de films Twilight. Présenté sur 61 écrans, la superproduction hollywoodienne a amassé 261 812 $.


La fréquentation des salles de cinéma ayant été plutôt modeste au cours du week-end, il s’agit somme toute d’un score tout à fait respectable pour Café de Flore, a signalé la porte-parole de Cinéac, Pascale Dubé.


Mettant en vedette Vanessa Paradis, Kevin Parent, Hélène Florent et Évelyne Brochu, Café de Flore raconte les destins croisés de Jacqueline, une jeune Parisienne mère d’un enfant unique, et d’Antoine, un D.J. montréalais, entre le Paris des années 1960 et le Montréal d’aujourd’hui.


Le seul autre film québécois qui se classe toujours parmi les 10 films les plus lucratifs du week-end est Starbuck, qui occupe la neuvième position après dix semaines d’exploitation.