Publié le 31 oct. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

La Berlinale a décidé de projeter le 9 novembre dans la capitale allemande la dernière oeuvre du cinéaste iranien Jafar Panahi, pour protester contre son incarcération.


«Le Festival du cinéma de Berlin et l’Académie allemande du film présenteront le 9 novembre la dernière oeuvre de Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb, Ceci n’est pas un film en signe de protestation officielle et en hommage au courage du cinéaste iranien qui continue son travail malgré le danger», a annoncé la Berlinale dans un communiqué.


Ceci n’est pas un film est une sorte de journal de bord qui met justement en scène le cinéaste et raconte les problèmes qu’il rencontre pour exercer son métier.


La justice iranienne a confirmé mi-octobre la condamnation de Jafar Panahi à six ans de prison et 20 ans d’interdiction de filmer, voyager ou s’exprimer, malgré la mobilisation internationale en faveur du cinéaste de renommée mondiale.


Ceci n’est pas un film avait été présenté pour la première fois en mai au festival de Cannes, qui l’avait récupéré sous forme d’une clé USB.


Récompensé par un Ours d’argent lors de la Berlinale 2006, le cinéaste avait été invité en 2011 à faire partie du jury mais sa chaise était restée vide, symbole de sa liberté entravée pour les organisateurs.