Le Grand Prix des Amériques de la 42e édition du Festival des films du monde a été attribué ce soir au long métrage hongrois Curtiz, de Tamas Yvan Topolanszky.

ANDRÉ DUCHESNE LA PRESSE

Le film revient sur l'histoire du réalisateur Michael Curtiz au moment il s'apprête à tourner, en 1942, son célèbre film Casablanca, qui doit contribuer à la propagande des États-Unis nouvellement entrés en guerre. Pour Curtiz, faire ce film est un réel casse-tête, car il entraîne des complications familiales.

Deux films ont obtenu, ex aequo, le Prix spécial du jury, l'équivalent d'une seconde place. Il s'agit de Samurai's Promise, du Japonais Daisaku Kimura, et The Etruscan Smile, une coproduction Suisse/Allemagne/États-Unis/Royaume-Uni de Mihal Brezis et Oded Binnun.