Lady Gaga, vedette de A Star is Born, en a appelé hier à une plus grande conscientisation à propos des problèmes de dépendance et de santé mentale.

MARC-ANDRÉ LUSSIER LA PRESSE

«Ce serait formidable si on pouvait intervenir tôt dans la vie de ceux qui éprouvent des difficultés, et pas seulement les artistes, a-t-elle déclaré en conférence de presse. La célébrité n'est pas naturelle du tout. Les gens pensent qu'on change quand elle nous arrive, mais en vérité, ce n'est pas nous qui changeons, ce sont les gens tout autour.»

De son côté, Bradley Cooper, qui signe la réalisation en plus de donner la réplique à l'actrice, a rappelé que la complicité entre les deux s'était établie si rapidement qu'ils s'étaient mis à chanter ensemble à peine 10 minutes après leur première rencontre.

«C'est une chose de chanter dans la douche, mais c'en est une autre de le faire devant 20 000 personnes!», a-t-il aussi déclaré. A Star is Born prendra l'affiche le 5 octobre.