Peu présents avec leurs longs métrages au prochain Festival de Sundance, le Québec et le Canada seront en revanche bien installés dans les sections de courts métrages de l'événement qui s'amorce le 16 janvier en Utah.

Mis à jour le 12 déc. 2013
André Duchesne LA PRESSE

Ainsi, le film Toutes des connes, écrit et interprété par Guillaume Lambert, est inscrit dans la catégorie des courts métrages de fiction, tout comme La coupe de Geneviève Dulude-De Celles et Mi nina mi vida de Yan Giroux. On retrouve également dans cette catégorie l'oeuvre Wakening de la réalisatrice autochtone Danis Goulet.

Du côté des courts métrages d'animation, les programmateurs de Sundance ont retenu le film Jeu de l'inconscient du Torontois Chris Landreth. Ce dernier, qui a déjà remporté un Oscar avec Ryan, est toujours en lice cette année pour l'obtention de l'Oscar du meilleur court d'animation.

La coproduction Canada-États-Unis intitulée Crime: The Animated Series (Marcus McGhee), d'Alix Lambert et Sam Chou, fait aussi partie des courts métrages d'animation qu'on verra à Sundance.

Réalisé par François Jaros, le film Toutes des connes est produit par Fanny-Laure Malo qui était également la productrice du film Sarah préfère la course de Chloé Robichaud. En 5 minutes et 95 scènes, le film relate le parcours difficile d'un deuil amoureux.

La coupe raconte la relation teintée de rapprochements et d'éloignements entre un père et sa fille au moment où cette dernière lui coupe les cheveux.

Mi nina mi vida nous entraîne de son côté dans le manège le Monstre de La Ronde où un homme accompagné d'un toutou géant cherche une raison de sourire et de s'amuser.

Le prestigieux Festival de Sundance en sera cette année à sa 30e édition et aura lieu jusqu'au 26 janvier.