À Berlin comme dans de plus en plus de festivals, les acheteurs de Netflix et d'Amazon débarquent en force avec des millions à dépenser.

Publié le 12 févr. 2016
Nathalie Petrowski LA PRESSE

Les distributeurs de films traditionnels les craignent de plus en plus parce qu'ils ont trop d'argent et qu'ils font monter les enchères.

L'an passé à Berlin, Beasts of No Nation, un film sur les enfants soldats, a fait les frais d'une guerre des prix sans précédent. C'est finalement Netflix qui a gagné, en payant le film 12 millions.

Le succès confidentiel du film servira peut-être à freiner les ardeurs de Netflix. C'est du moins ce que souhaitent ses adversaires.

Photo fournie par Netflix

L’an passé à Berlin, Beasts of No Nation, un film sur les enfants soldats, a fait les frais d’une guerre des prix sans précédent. C’est finalement Netflix qui a gagné, en payant le film 12 millions.