Le cinéaste Denis Côté fera partie du jury de la compétition internationale du prochain Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand.

André Duchesne LA PRESSE

Les organisateurs en ont fait l'annonce il y a quelques jours par communiqué. Le nom de M. Côté (Vic + Flo ont vu un ours, Bestiaire, Curling) s'ajoute à ceux de la cinéaste franco-suisse Ursula Meier et de Jens Assur, photographe et réalisateur suédois de grande renommée.

Le cinéma québécois sera par ailleurs très bien représenté à l'occasion de ce 36e festival, qui aura lieu du 31 janvier au 8 février. La Presse a en effet appris que l'organisme Prends ça court! que dirige Danny Lennon y sera pour une présentation spéciale de Québec Gold 2014, une sélection des meilleurs courts métrages québécois de la dernière année.

Cinq courts métrages seront présentés dans la grande ville auvergnate, à savoir: Quelqu'un d'extraordinaire de Monia Chokri, Mémorable moi de Jean-François Asselin, Lespouère de Moïse Marcoux-Chabot, Éclat du jour de Ian Lagarde et Cochemare de Chris Lavis et Maciek Szczerbowski.

«Clermont-Ferrand, c'est le Cannes des festivals de courts métrages et nous sommes très heureux d'être là. Le programme Québec Gold 2014 sera présenté à sept reprises au cours de l'événement», s'enthousiasme Danny Lennon en entrevue.

Après sa présentation à Clermont-Ferrand, la sélection Québec Gold 2014 reviendra au Québec et sera présentée à différents endroits à compter de janvier. On devrait aussi la retrouver à bord des vols d'Air Canada à compter du mois de mars, souligne M. Lennon.

Un pays de silences

Cela dit, trois films canadiens et un film québécois sont présentement inscrits parmi les 75 oeuvres faisant partie de la compétition internationale des courts métrages.

Réalisé par Paul Tom, le film québécois en compétition est en fait un documentaire de 22 minutes intitulé Un pays de silences. Sur le site internet du film (paultom.ca/unpaysdesilences), le synopsis se lit ainsi: «Je suis parti au Cambodge, le pays où mon père n'est pas retourné depuis 30 ans. Tout le monde me disait que ce voyage allait me réconcilier avec mon histoire et la culture khmère. Mais les choses ne se sont pas passées comme ça.»

Du côté canadien, les trois films en compétition sont Everyone Thinks They're Special: Nobody Cares de Dara Bratt (en coproduction avec les États-Unis), Flammable de Samuel Plante et Subconscious Password (Jeu de l'inconscient) de Chris Landreth. Ce dernier film est actuellement en lice pour l'obtention de l'Oscar du meilleur court métrage d'animation.