Un professeur d’université belge, spécialiste de Spinoza, vient à Montréal afin de participer à une conférence. Sur sa route, il croise une femme se sentant coupable de ne pas avoir été aux côtés de son mari, mort dans des circonstances tragiques, et la fille de cette dernière, une escorte de luxe.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

On ne peut reprocher à Micheline Lanctôt une absence de cohérence. Depuis près de 40 ans, elle creuse pratiquement le même sillon à titre de cinéaste, cherchant à mieux comprendre la condition humaine à travers sa complexité, sans jamais tomber dans le piège du sentimentalisme.

Cette fois, elle a construit une histoire à travers laquelle elle évoque la pensée du philosophe Baruch Spinoza, basée sur L’éthique, un peu comme l’avait fait Alain Resnais en son temps avec les théories sur le comportement humain du professeur Henri Laborit, dans Mon oncle d’Amérique. Sur le plan dramaturgique, Micheline Lanctôt pose d’abord les jalons de son histoire sous la forme d’une discussion entre philosophes. Elle explore ensuite le parcours — parfois étonnant — de trois individus présents à la conférence.

IMAGE FOURNIE PAR MAISON 4:3

Une manière de vivre

Ces trois personnages doivent composer avec les petites lâchetés ayant empoisonné leur existence et cherchent maintenant à devenir de meilleurs êtres humains. À cet égard, le parcours du prof, qui se retrouve au bout de la route 117 plutôt qu’à Dorval pour son vol de retour, est le plus radical, à l’image d’un film sans compromis, bien joué par les trois acteurs principaux.

L’idée de ponctuer le récit par la présence physique du philosophe du XVIIe siècle (Ariel Ifergan) est peut-être un peu plus hasardeuse, et la cohabitation entre l’approche très cérébrale du début et les scènes — vraiment surprenantes — du dernier acte n’est pas toujours des plus harmonieuses non plus, mais Une manière de vivre fait partie de ces œuvres, quand même rares, qui nous confrontent à notre propre humanité. C’est déjà beaucoup.

★★★

Une manière de vivre, drame réalisé par Micheline Lanctôt, avec Gabrielle Lazure, Rose-Marie Perreault, Laurent Lucas. 1 h 58.

> Consultez l’horaire du film : https://ouvoir.ca/2019/une-maniere-de-vivre