L'histoire : Un petit garçon de 10 ans, Rémi, est arraché des bras de sa mère adoptive, puis vendu à un saltimbanque, Maître Vitalis, qui lui apprendra à lire et à chanter. Mais le garçon n’est pas au bout de ses peines et traversera de multiples épreuves.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Oui, il s’agit bien de Rémi, l’enfant trouvé du roman Sans famille, écrit par Hector Malot il y a plus de 140 ans. Une histoire que beaucoup de Québécois ont découverte dans les années 80 grâce au dessin animé japonais du même nom. 

Le scénario de base de ce film signé Antoine Blossier a été conservé. Rémi, âgé de 10 ans, est arraché des bras de sa mère adoptive (mère Barberin) par son beau-père (rentré chez lui après un accident de travail), qui le vend pour quelques pièces à un saltimbanque du nom de Maître Vitalis (Daniel Auteuil).

IMAGE FOURNIE PAR TVA FILMS

Les aventures de Rémi

Pour Rémi (Maleaume Paquin), c’est le début d’une vie rude, même si Vitalis le protège et s’avère bienveillant. Il lui apprendra d’ailleurs à lire, à écrire et à chanter.

Pour la suite de ses aventures, Antoine Blossier a pris quelques libertés et raccourci le voyage. Sur la péniche, il fera la rencontre de Lise, et non plus d’Arthur. Vitalis ne chante plus, mais joue du violon. Surtout, Rémi fera un détour par Londres pour retrouver ses parents biologiques.

Le réalisateur a clairement voulu tempérer le misérabilisme de l’existence de Rémi et simplifier le scénario, et pour cela, on l’en remercie. Mais à force de bons sentiments et de « moments Disney », il édulcore certains épisodes. Résultat : des scènes tire-larmes, suivies de dénouements heureux.

Malgré tout, Les aventures de Rémi demeure un film familial fait dans les règles de l’art, filmé dans des villes magnifiques de France, rythmé par la musique très (trop) poignante de Romaric Laurence et porté par l’interprétation très juste de Daniel Auteuil et de Maleaume Paquin.

★★★1/2

Les aventures de Rémi. Film familial d'Antoine Blossier. Avec Daniel Auteuil, Maleaume Paquin, Virginie Ledoyen. 1 h 45

Consultez l'horaire du film