Les plus récents films des réalisateurs québécois Alexis Durand Brault, Xavier Dolan et Denys Arcand seront présentés dans le cadre du Festival du film francophone d'Angoulême qui aura lieu du 22 au 26 août prochain.

André Duchesne LA PRESSE

Le long métrage La petite reine d'Alexis Durand Brault sera présenté en compétition officielle. Il fera face à neuf autres oeuvres en provenance de la Francophonie dont Hope de Boris Lojkine, film projeté à Cannes cette année, et Elle l'adore de Jeanne Herry mettant en vedette Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte.

Le règne de la beauté de Denys Arcand sera quant à lui projeté en première européenne dans la section dite Avant-Premières. Mommy de Xavier Dolan, qui a fait ses grands débuts en compétition officielle à Cannes en mai dernier, est quant à lui retenu pour une petite section de quatre films appelés «Les flamboyants.»

Par ailleurs, l'écrivain québécois Dany Laferrière sera membre du jury de la compétition officielle. Celui-ci sera présidé par la comédienne française Sabine Azéma qu'on a vu dans plusieurs oeuvres d'Alain Resnais (L'amour à mort, Smoking/No smoking, On connaît la chanson), ainsi que dans Tanguy d'Étienne Chatiliez.

Le festival d'Angoulême en sera à sa septième édition. L'an dernier, le film Gabrielle de Louise Archambault y avait remporté deux prix.