Après 20h17 rue Darling et La neuvaine, Patrick Drolet retrouve Bernard Émond. L'acteur avait donné son accord pour camper le personnage principal de Tout ce que tu possèdes avant même qu'un scénario n'existe.

Marc-André Lussier LA PRESSE

«Bernard est quelqu'un de pertinent, explique l'acteur. Avec les années, nous avons développé une complicité à travers laquelle nous nous comprenons sans avoir à expliquer les choses. Dès le départ, je sais ce qu'il ne veut pas. C'est-à-dire que dans un film de Bernard, le jeu de l'acteur ne peut s'appuyer sur aucun effet.»

Pour le personnage de Pierre Leduc, la clé réside dans le mot «abandon». Tant sur le plan de l'état d'esprit du protagoniste qu'en ce qui a trait à l'approche de l'acteur.

«Je me suis posé beaucoup de questions, surtout pour la vingtaine de scènes où l'on me voit seul face à un ordinateur. Il faut alors faire confiance aux mots, d'autant plus que la poésie de Stachura est magnifique.»

Patrick Drolet s'apprête maintenant à tourner Katia, prochain film de Bernard Émond, une adaptation de la nouvelle Une banale histoire de Tchekhov.