L'Association de la presse étrangère à Hollywood a salué les meilleures oeuvres télévisuelles et cinématographiques de 2018. Voici un résumé des grands moments des Golden Globes, qui avaient lieu à Los Angeles hier soir.

Publié le 7 janv. 2019
VÉRONIQUE LAUZON LA PRESSE

Une animation décevante

Lors du dernier gala des Emmy Awards, le duo Sandra Oh et Andy Samberg avait fait crouler de rire les spectateurs avec une présentation où il riait de l'erreur La La Land aux Oscars. Hier, il a été loin d'offrir une animation aussi solide au gala le plus sympathique et décontracté de Hollywood. Même s'ils avaient quelques bonnes blagues, Oh et Samberg manquaient cruellement de naturel et de rythme. Ils auraient - entre autres - pu apprendre leurs textes pour ne pas avoir leurs yeux rivés sur le télésouffleur. Les animateurs précédents, Seth Meyers (2018) et Jimmy Fallon (2017), avaient - de loin - offert une meilleure performance.

Le premier prix Carol-Burnett est remis à...

Les Golden Globes ont un nouveau prix en télévision, le Carol-Burnett, récompensant une personnalité qui a contribué de manière remarquable au monde de la télévision. Steve Carell a été invité à offrir la première statuette Carol-Burnett... et qui l'a reçue? Eh oui, Carol Burnett. Dans un bon numéro hommage où il a su mélanger parfaitement humour et sensibilité, Steve Carell a mentionné que «même à côté de Carol Burnett, Tom Hanks passe pour un connard». Très émue, la vedette de 85 ans a exprimé à quel point la télévision a été importante dans son enfance et qu'elle rêvait déjà d'y travailler. Elle a reçu une des plus belles ovations de la soirée.

Dans la cour de Jean-Marc Vallée

Avec Big Little Lies, Jean-Marc Vallée avait remporté le Golden Globe de la meilleure minisérie l'an dernier. Nicole Kidman, Laura Dern et Alexander Skarsgard avaient aussi reçu les honneurs dans les prix d'interprétation. Le réalisateur québécois était de retour hier avec la minisérie Sharp Objects, toujours à HBO. Il a eu moins de chance cette année, puisque son équipe n'a pas remporté de trophée dans les trois catégories où elle était nommée, dont meilleure minisérie ou meilleur téléfilm. Amy Adams, qui défendait le rôle principal, a aussi mordu la poussière, puisque la statuette a été remise à Patricia Arquette pour Escape at Dannemora. Par contre, Patricia Clarkson a gagné dans la catégorie du meilleur rôle féminin de soutien... et elle a remercié Jean-Marc Vallée: «Tu m'as tout demandé... sauf du sexe. Et c'est exactement comment cela devrait fonctionner dans notre industrie.»

Les gagnants en télé

La série The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story partait avec le plus de citations, et elle a remporté deux prix, soit de la meilleure minisérie ou du meilleur téléfilm et celui du meilleur acteur pour Darren Criss. Une autre création qui a remporté deux trophées est The Kominsky Method pour meilleure télésérie et meilleur acteur (Michael Douglas) dans la catégorie comédie ou musical à la télévision. Pour ce qui est de la meilleure série dramatique, The Americans a reçu les honneurs. La coanimatrice du gala, Sandra Oh, a quant à elle remporté la statuette de la meilleure actrice dans une série dramatique pour Killing Eve.

Les gagnants en cinéma

Bohemian Rhapsody est sorti grand vainqueur de cette soirée en recevant le prix du meilleur film dramatique. Rami Malek, qui interprète Freddie Mercury dans ce long métrage, a aussi reçu le Golden Globe du meilleur acteur. Le magnifique long métrage Roma d'Alfonso Cuarón, offert sur Netflix, a aussi tiré son épingle du jeu. Il a reçu les statuettes du meilleur film en langue étrangère et de la meilleure réalisation. À la suite de la victoire de Green Book, qui a remporté le prix de la meilleure comédie, le réalisateur Peter Farrelly a parlé en recevant le trophée de l'importance de s'opposer au racisme. Plusieurs femmes se sont particulièrement démarquées par des discours pertinents. Entre autres Lady Gaga, qui a dit: «Pour une chanteuse dans le milieu de la musique, c'est difficile d'être prise avec sérieux comme musicienne et auteure. Et cette équipe [Mark Ronson, Anthony Rossomando et Andrew Wyatt] m'a aidée à être encore meilleure et elle m'a soutenue», a-t-elle dit en remportant le prix de la meilleure chanson originale pour Shallow. Par contre, elle n'a pas gagné comme meilleure actrice dans un film dramatique; Glenn Close l'a emporté pour The Wife.