(Los Angeles) Les Oscars avaient désespérément besoin de redresser une audience en chute libre : ils ont réussi leur pari dimanche soir, aidés malgré eux par la spectaculaire gifle assénée par Will Smith à l’humoriste Chris Rock, attirant plus de 15 millions d’Américains devant leur écran.

Publié le 28 mars
Agence France-Presse

Les chiffres d’audience provisoires, dévoilés par la chaîne ABC qui diffusait la soirée de gala, enregistrent un net rebond par rapport aux 9,85 millions de spectateurs l’an dernier, un niveau historiquement bas.

Avec 15,36 millions dimanche soir, il s’agit malgré tout de la seconde plus mauvaise performance des Oscars depuis qu’ils sont retransmis à la télévision.

Will Smith, sacré meilleur acteur pour King Richard, et à son corps défendant Chris Rock auront beaucoup contribué à doper la popularité de l’émission.

Les images montrant l’acteur en train de gifler sur scène l’humoriste, qui venait de faire une blague sur le crâne rasé de son épouse Jada Pinkett Smith, se sont répandues sur les réseaux sociaux à la vitesse de la lumière. Lundi matin, on ne comptait plus les « memes », montages et autres commentaires prenant parti pour l’un ou pour l’autre.

Cette reprise de l’audience des Oscars fait écho à celle enregistrée en septembre dernier pour la cérémonie des Emmy Awards et plus récemment celle des prix décernés par le syndicat des acteurs américains.

En 2021, de nombreux prix et festivals ont été réduits par la pandémie de COVID-19 à organiser des évènements en petits comités ou en format virtuel, ce qui n’avait pas suscité un grand enthousiasme de la part du public.

L’an dernier, les Oscars avaient ainsi accusé une baisse d’audience de plus de 50 % par rapport aux 23,6 millions de spectateurs de 2020. Ce format classique de retransmission est mis à mal par la montée en puissance des réseaux sociaux et les nouvelles habitudes de visionnement à la demande, particulièrement chez les plus jeunes.

Pour tenter de séduire ces derniers, les producteurs des Oscars ont tenté d’introduire des innovations, comme le préenregistrement des prix dans les catégories techniques (son, costumes, etc.) ou la création d’un « prix du public » avec un vote via Twitter.

Ironie de l’histoire, le film qui a triomphé dimanche soir en recevant l’Oscar suprême du meilleur long métrage est CODA, petit film indépendant diffusé sur Apple TV+, une victoire historique pour une plateforme de streaming.

Les chiffres d’audience officiels doivent être publiés mardi.