(Paris) « Le cœur brisé » : les mots de l’acteur Pierre Niney résument la tristesse du monde du cinéma après la disparition de Gaspard Ulliel, décédé mercredi à 37 ans dans un accident de ski.  

Mis à jour le 19 janvier
Agence France-Presse

« Gaspard était la bienveillance et la gentillesse. La beauté et le talent. Pensées à sa famille », a tweeté Pierre Niney, qui a pour point commun avec l’acteur disparu d’avoir incarné lui aussi à l’écran le grand couturier Yves Saint Laurent.

L’actrice Alexandra Lamy a elle « le cœur serré », comme elle l’a posté sur ses réseaux sociaux. « Je ne garde de toi que ces moments de joie, nous avons tellement ri. Tu étais la beauté, la gentillesse, le talent, l’élégance, tu vas tellement nous manquer », poursuit-elle. Les comédiens Jean Dujardin et Guillaume Canet ont posté sur Instagram une photo de Gaspard Ulliel pour honorer sa mémoire.

« C’est immensément triste, autant de gentillesse, de talent, de modestie, de beauté dans un seul homme, dur », a écrit sur Twitter le cinéaste Xavier Beauvois.

Xavier Dolan a lui fait part de sa douleur en listant les traits de l’acteur, qui avait joué sous sa direction dans « Juste la fin du monde » : « Ton rire discret, ton œil attentif. Ta cicatrice. Ton talent. Ton écoute. Tes murmures, ta gentillesse ». « C’est tout ton être qui a transformé ma vie, un être que j’aimais profondément, et que j’aimerai toujours. Je ne peux rien dire d’autre, je suis vidé, sonné par ton départ », conclut le cinéaste sur Instagram.

Partenaire de Gaspard Ulliel dans le film du réalisateur canadien, Marion Cotillard évoque sur Instagram sa « douleur si grande » après ce décès.

« Comme j’ai aimé te connaître. Et j’ai tant vibré à tes côtés. Tu étais et tu resteras, par ce que tu nous laisses qui est si immense et si profond, une merveille d’homme », ajoute l’actrice française.

« Le cinéma français perd aujourd’hui un passionné, un immense acteur », se désole sur Twitter l’Académie des Césars. En 2017, Gaspard Ulliel avait reçu le César du meilleur acteur pour Juste la fin du monde.

Le réseau de salles de cinémas UGC a également twitté des photos de celui qui reçut le César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Un long dimanche de fiançailles » en 2005.

« Gaspard était de cette nouvelle génération qui faisait le cinéma français du futur. Il savait choisir ses films, décider du visage d’une carrière qui n’a jamais cessé de tenir ses promesses », a salué le Festival de Cannes, qui avait accueilli l’acteur en 2019 pour « Sibyl », aux côtés de Virginie Efira.

Le groupe Canal+ s’est dit sur ses réseaux sociaux « sous le choc » à l’annonce de cette « disparition tragique ». Avant de regretter un « immense talent qui savait nous émouvoir et nous faire rire, nous toucher ». « Un homme d’une gentillesse rare, avec du recul sur son métier », peut-on encore lire sous la plume du Maxime Saada, directeur général du groupe.