(Los Angeles) Le festival américain du film de Sundance, qui devait s’ouvrir le 20 janvier dans l’Utah, a renoncé à maintenir ses évènements en chair et en os en raison de la propagation du variant Omicron et sera encore entièrement virtuel cette année, ont annoncé mercredi les organisateurs.

Publié le 5 janvier
Agence France-Presse

« Les éléments présentiels du festival dans l’Utah se dérouleront cette année en ligne », déplorent-ils dans un communiqué, citant « les taux de transmissions étonnamment élevés du variant Omicron » de la COVID-19 et regrettant de ne pouvoir mettre en œuvre « l’expérience hybride » qu’ils avaient préparée.