Alors que les salles de cinéma ont été forcées de fermer leurs portes lundi, Films Séville rebondit en présentant le film L’Arracheuse de temps sur la plateforme Crave dès le 31 décembre.

Publié le 23 déc. 2021
Marissa Groguhé
Marissa Groguhé La Presse

Le long métrage inspiré du conte de Fred Pellerin, réalisé par Francis Leclerc, n’aura eu droit qu’à quelques semaines au grand écran. La hausse fulgurante de cas de COVID-19 ayant mené à la brusque fermeture des cinémas, le distributeur a pris la décision permettre aux cinéphiles de visionner le film depuis leurs salons.

« Dans les circonstances, nous sommes heureux de pouvoir permettre aux [Québécois et Québécoises] des quatre coins de la province d’avoir accès à cette œuvre magnifique pour retrouver ou découvrir les fabuleux personnages de l’imaginaire de Fred Pellerin », a indiqué Patrick Roy, président des Films Séville, par communiqué. « Le film offrira assurément un peu de chaleur dans le contexte actuel. »

Mettant en vedette Jade Charbonneau, Marc Messier, Céline Bonnier et Oscar Desgagnés, L’Arracheuse de temps transpose le récit de la vieille conteuse Bernadette à son petit-fils Fred, faisant revivre des personnages hors du commun dans le Saint-Élie-de-Caxton de 1927.

Le film sera disponible en vidéo-sur-demande à partir du 22 février.