L’autrice et scénariste India Desjardins et la cinéaste Miryam Bouchard entameront à l’hiver 2022 le tournage de 23 décembre, une comédie romantique prenant la forme d’un film choral et faisant un clin d’œil à la chanson éponyme de Beau Dommage.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Campé à l’avant-veille de Noël alors que souffle une tempête de neige, le film racontera les destins croisés de plusieurs personnages venant de tous les horizons et faisant face à différents enjeux. On y retrouvera une célibataire endurcie cherchant l’amour, un couple inquiet de voir sa vie chambardée, un chanteur remontant sur scène à la suite d’une longue pause, un ado traînant un secret, un homme opposé à la transformation de la société et autres colorés personnages.

« S’ils ont tous une vision personnelle d’un Noël magique, ils découvriront que les moments parfaits se trouvent peut-être dans les imperfections et les imprévus », lit-on dans le communiqué de presse annonçant le début de cette production signée Guillaume Lespérance et A Média Films.

Jointe par La Presse, India Desjardins, indique travailler sur le scénario depuis 2011, année où un incident survenu dans sa famille a tout déclenché. « Peu avant Noël, le mari de ma mère a eu un malaise cardiaque. Ils étaient dans Charlevoix et il a fallu le transférer dans une autre ville. Tout cela a bouleversé notre Noël dans un effet domino et nous a fait vivre des hasards. J’ai comme vu le film s’écrire sous mes yeux. »

L’autrice qui nous a donné la série des livres jeunesse et deux films autour du personnage Aurélie Laflamme indique par ailleurs être une grande amoureuse de Noël et du temps des Fêtes. Son film, dit-elle, sera un reflet de son affection pour cette période de l’année.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Miryam Bouchard

« Je n’ai pas envie de réinventer le genre, dit India Desjardins. Dans le temps des Fêtes, on a le goût d’être heureux, de célébrer, de relaxer. Je vais assumer ça entièrement dans le film. Je veux que ce soir lumineux, le fun et relaxant.

S’il y a un aspect qu’elle veut explorer, c’est la présence de personnages féminins forts et à l’avant-plan. « Si vous regardez les classiques de Noël, plusieurs ont été faits avec des hommes comme personnages principaux. Si on va vers les femmes dans les premiers rôles, c’est souvent des films avec la fille qui abandonne sa carrière pour aller dans un village faire des biscuits. Moi, je veux écrire une histoire proche de mes valeurs avec une vision moderne. »

À l’heure actuelle, India Desjardins continue à polir son scénario. Ailleurs, le processus de casting a commencé, mais aucun nom n’a été dévoilé pour le moment. Le tournage doit commencer en février ou mars. La réalisatrice Miryam Bouchard est connue pour le film Mon cirque à moi ainsi que les séries M’entends-tu ? et L’Échappée.

Quelle place aura la chanson de Beau Dommage dans le film ? « C’est sûr que j’aimerais lui faire un beau clin d’œil, dit India Desjardins. C’est ma toune québécoise de Noël préférée. Cette chanson représente quelque chose qui nous est particulier et propre à nos traditions. En faisant un film choral qui se passe sur une seule journée, ça allait de soi. »

A-t-elle un film de Noël préféré ? « Je les aime tous, répond-elle enjouée. Il y a Scrooged avec Bill Murray, Love Actually, The Holiday, Family Man… Mon chum (Olivier Bernard, le Pharmachien) et moi avons une petite liste et on va commencer à les regarder bientôt. »

Distribué par Films Séville, 23 décembre doit sortir le 25 novembre 2022.