Moins d’un mois après sa sortie en salle au Québec, le dernier long métrage de Sébastien Pilote, qui a passé la barre des 800 000 $ en recettes, poursuit son circuit aux États-Unis.

Léa Carrier
Léa Carrier La Presse

Maria Chapdelaine, une adaptation du classique éponyme de Louis Hémon, sera présentée en première américaine au Festival international du film de Chicago, le 23 octobre prochain. Le quatrième long métrage du réalisateur Sébastien Pilote (Le vendeur, Le démantèlement, La disparition des lucioles) y représentera seul le Canada.

À l’affiche partout au Québec, Maria Chapdelaine met en vedette Sara Montpetit dans le rôle principal, Sébastien Ricard, Hélène Florent, Antoine Olivier Pilon, Émile Schneider et Robert Naylor. Il a fait une entrée remarquée au box-office lors de son premier week-end, du 24 au 26 septembre, enregistrant près de 200 000 $ en recettes. Il s’agit du deuxième meilleur démarrage en salle pour un film québécois cette année, juste après Le guide de la famille parfaite du tandem composé de Ricardo Trogi et Louis Morissette.

Avant sa sortie en salle, le film a été présenté en première mondiale au prestigieux Toronto International Film Festival.