Denis Villeneuve entretient toujours le rêve de réaliser un film de James Bond un jour.

Marissa Groguhé
Marissa Groguhé La Presse

Alors que la folie No Time to Die (le récent opus de la saga) est à son maximum, le réalisateur québécois a confié au balado Happy Sad Confused qu’il aimerait « profondément » être derrière la caméra pour l’un des prochains volets de la franchise.

Écoutez la balado

« C’est un personnage avec lequel j’ai grandi, a indiqué Villeneuve. J’ai beaucoup d’affection pour Bond. Ce serait un grand défi d’essayer de le relancer après ce que Daniel a fait. Ce que Daniel Craig a apporté à Bond est si unique, puissant et franchement inégalable. Il est l’ultime James Bond. »

Celui qui lance ces jours-ci sa propre nouvelle mégaproduction, Dune, s’identifie comme « l’un des plus grands admirateurs de James Bond ». « Je ne sais pas si une telle chose pourrait arriver, mais ce serait un privilège, a-t-il ajouté à propos de l’idée de réaliser un prochain film de l’agent 007. Ce serait de la pure joie cinématique. »

Lors de son passage chez Happy Sad Confused, Denis Villeneuve s’est également montré très enthousiaste face à l’éventualité de diriger le prochain volet de Dune. Les producteurs seraient « 100 % derrière l’idée », selon ses dires.

Le Québécois a aussi discuté son dernier film, Blade Runner 2049 (2017). « Je savais pendant que je faisais ce film que je flirtais avec le désastre, a indiqué Villeneuve. Je me suis mis en grand danger artistique. » En réalisant ce long métrage, un « territoire sacré », il estime avoir joué « un jeu dangereux ». « Au moins je n’ai pas été banni de la communauté des cinéastes ! », a-t-il conclu.