Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC), qui aura lieu du 6 au 17 octobre prochain, commence tranquillement à dévoiler sa programmation. Bootlegger de Caroline Monnet ouvrira la 50édition du festival.

Léa Carrier
Léa Carrier La Presse

Le premier long métrage de l’artiste d’origine algonquine, présenté en collaboration avec le Festival international Présence autochtone, raconte l’histoire de Mani, une étudiante qui revient dans la communauté du nord du Québec où elle a grandi où son passé douloureux la hante.

Archipel, le long métrage d’animation documentaire de Félix Dufour-Laperrière, signera plutôt la fin du festival. Le film avait été présenté en première mondiale au Festival de Rotterdam, puis s’était démarqué au Festival international du film d’animation d’Annecy où il a reçu la mention du Jury Contrechamps, avant d’atterrir au FNC. Archipel suit le voyage d’un homme et d’une femme qui parcoure le Québec à partir de ses eaux.

En avant-goût, le FNC présentera aussi quatre soirées de projections en plein air du 2 au 5 septembre, sur l’esplanade Tranquille du Quartier des spectacles. Au programme : plusieurs courts métrages, dont Star (Emilie Mannering), Brotherhood (Meryam Joobeur) et Quelqu’un d’extraordinaire (Monia Chokri), et les longs métrages Alcootest de Thomas Vinterberg, Sin La Habana du montréalais Kaveh Nabatian, en avant-première, et Mandibules de Quentin Dupieux.