Le guide de la famille parfaite poursuit sur son excellente lancée. Après son deuxième week-end en salle, la comédie dramatique réalisée par Ricardo Trogi qui met en vedette Louis Morissette, aussi coscénariste et producteur, s’est hissée au sommet du box-office québécois, détrônant les mégas productions américaines Black Widow et Space Jam : A New Legacy.

Léa Carrier
Léa Carrier La Presse

De vendredi à dimanche, le dernier film réalisé par Ricardo Trogi (1981, 1987, 1991) a généré 227 150 $ à la billetterie, d’après les chiffres de la firme Comscore Box Office Essentials. Depuis sa sortie en salle le 14 juillet, Le guide de la famille parfaite a donc engendré des recettes de près d’un million de dollars (965 953 $, pour être exact).

« Au nom de l’équipe du film (et du mien), je tiens à remercier sincèrement le public qui se déplace au cinéma. Il est évident que les résultats au box-office nous font plaisir, surtout en sachant que les salles peuvent être remplies seulement de 50 à 60 % de leur réelle capacité », a déclaré Louis Morissette par voie de communiqué. L’humoriste, qui a eu l’idée originale du film, avait fait appel à Ricardo Trogi, son acolyte depuis Le mirage (2015), pour la concrétiser.

« Depuis le premier jour de la sortie, nous recevons des centaines de messages de parents et d’adolescents témoignant des discussions et réflexions générées par le film. Et c’est certainement la plus belle récompense pour un producteur, scénariste et acteur ! », a-t-il poursuivi.

Du 14 au 18 juillet, le film avait récolté 411 000 $, ce qui en faisait la première production québécoise à générer de telles recettes depuis le début de la pandémie.

Le guide de la famille parfaite, une comédie qui se penche sur « les parents qui en font trop » et notre société ultra-performante, a également été vendu à Netflix.