(Cannes) Dora, Rosie et Snowbear, les épagneuls de Tilda Swinton enrôlés à ses côtés dans The Souvenir Part II dévoilé à la Quinzaine des réalisateurs, sont les lauréats ex aequo de la Palm Dog 2021, prix indépendant récompensant la meilleure performance canine du Festival de Cannes.

Publié le 16 juill. 2021
Agence France-Presse

Créée en 2001 par le critique britannique Toby Rose, la précédente Palm Dog avait été décernée en 2019 au pitbull Brandy dans Once upon a time in Hollywood de Quentin Tarantino.

Vendredi, lors de la remise des prix sur le toit d’un palace cannois, Tilda Swinton a représenté ses fidèles compagnons à quatre pattes qui l’attendent dans sa propriété en Écosse.

« Honnêtement, la Palm Dog est le prix à obtenir à Cannes… Je lorgnais sur ce prix depuis de nombreuses années ! », a confié l’actrice britannique, acceptant le temps de la photo de porter autour de son propre cou les trophées 2021 à leur intention : de magnifiques colliers de chiens, en cuir rouge clouté, aux armes de la Palm Dog.

« Dora, Rosie et Snowbear seront très fiers ! J’ai essayé de venir avec les chiens ici, mais ils sont occupés. On me dit chez moi qu’ils sont aujourd’hui sur une plage en Écosse », a-t-elle ajouté.

Dans The Souvenir Part II de Joanna Hogg, les trois épagneuls de Tilda Switon réconfortent la propre fille de l’actrice, Honor Swinton Byrne, dont le personnage est confronté à un deuil.

Des mentions spéciales également été décernées à deux autres toutous vedettes : le premier, un pitbull, au regard réprobateur face aux turpitudes du héros de Red Rocket réalisé par Sean Baker, film en compétition.

À l’affiche de Lamb de Vladimar Johannsson (sélection Un certain regard), le dernier lauréat est un berger australien interprétant un chien de garde exemplaire.