Le Festival du nouveau cinéma (FNC) prépare sa 50e édition, qui aura lieu du 6 au 17 octobre, dans un format hybride, en salles et en ligne.

Marissa Groguhé
Marissa Groguhé La Presse

Pour célébrer son demi-siècle, le FNC prévoit plusieurs nouveautés et évènements spéciaux, dont une Carte blanche illustrant l’histoire du festival, réalisée par le vidéaste Luc Bourdon, qui a été directeur général du festival.

Quatre soirées de projection en plein air sont prévues du 2 au 5 septembre, sur la nouvelle esplanade Tranquille du Quartier des spectacles.

Les films La moitié gauche du frigo (2000), de Philippe Falardeau, et À l’ouest de Pluton (2008), de Myriam Verreault et Henry Bernadet, seront projetés en salles en versions numérisées et restaurées dans le cadre de l’initiative Cinéma canadien : raviver la flamme, de Téléfilm Canada.

Le FNC crée également cette année un marché de coproduction internationale du 7 au 10 octobre. Cette première édition, en partenariat avec le Film Fest du Luxembourg, aura lieu en ligne cette année, avant de devenir physique dès 2022.

Une dizaine de longs métrages et de projets de réalité virtuelle et augmentée à différentes étapes de production seront présentés. Des producteurs et professionnels du cinéma auront ainsi l’occasion d’entrer en contact pour des collaborations internationales.