Notre envoyé spécial sur la Croisette fait un compte rendu des dernières nouvelles du Festival de Cannes.

Marc-André Lussier
Marc-André Lussier La Presse

Un sujet intéressant pour Virginie Efira

Lors de la conférence de presse tenue samedi en marge de la présentation, en compétition officielle, de Benedetta, Virginie Efira, qui avait déjà joué sous la direction de Paul Verhoeven dans Elle, a déclaré que peu de cinéastes savaient filmer les scènes de sexualité. « Paul sait le faire depuis le début et il a toujours abordé ce sujet essentiel d’une manière incroyable. La nudité n’est d’aucun intérêt si elle n’est pas filmée de belle façon. Paul n’a jamais fait ça. » Par ailleurs, le cinéaste néerlandais, âgé de 82 ans, voit mal en quoi Benedetta, qui évoque le procès d’une religieuse du XVIIe siècle accusée de lesbianisme, pourrait être blasphématoire. « Comment un évènement réellement survenu pourrait-il être blasphématoire ?, a-t-il demandé. On peut discuter du bien ou du mal à la rigueur, mais on ne peut pas changer l’histoire. L’utilisation du mot “blasphème” me semble stupide. »

La franchise de Spike Lee

PHOTO JOHANNA GERON, REUTERS

Mélanie Laurent, Mati Diop, Jessica Hausner et Mylène Farmer font partie du jury que préside le cinéaste Spike Lee.

Dans une interview publiée par le journal Libération, qui en a fait un grand titre, Spike Lee a franchement avoué qu’il ignorait tout de l’une des membres du jury qu’il préside, Mylène Farmer en l’occurrence. Quand on lui a demandé comment il avait été présenté à la populaire chanteuse, le cinéaste a d’abord répondu : « À qui ? Je ne vais pas vous mentir, je n’avais jamais entendu parler d’elle. Mais je suis allé lire à son sujet : 30 millions d’albums, c’est énorme. Donc, j’ai été sur iTunes et cela fait 30 millions plus un ! »

L’épidémie s’invite au bal

PHOTO ROBYN BECK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Déclarée positive à la COVID-19, Léa Seydoux, vedette de quatre des films retenus dans la sélection officielle, pourrait devoir annuler sa visite sur la Croisette.

Le journal Variety a révélé que Léa Seydoux, vedette de quatre films de la sélection officielle, devra fort probablement annuler son voyage à Cannes, car elle a été déclarée positive à la COVID-19. Bien que vaccinée et asymptomatique, l’actrice est actuellement en isolement chez elle à Paris. Par ailleurs, trois cas positifs auraient été détectés depuis le début du Festival, ce qui, au dire des organisateurs, est très peu. Trois mille tests ont été effectués vendredi sans qu’aucun cas positif soit déclaré. « Il n’y a pas de cluster [foyer d’éclosion] cannois », a déclaré le délégué général, Thierry Frémaux. Le variant Delta étant maintenant dominant en France, de nouvelles mesures devraient être annoncées par le président Emmanuel Macron au cours d’une allocution télévisée lundi soir. Un certain relâchement ayant été observé dans les salles quant au port du masque, le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure, a pris les choses en main en enregistrant lui-même un nouveau message incitatif, entendu avant chaque projection.