Alors que la ville allemande de Dresde s’apprête à accueillir l’édition annuelle de son festival international de courts métrages (du 13 au 18 juillet), le cinéma québécois y sera à l’honneur pour une quinzième édition avec des œuvres de Denis Villeneuve, Pierre Falardeau, Meryam Joobeur et autres.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Cette année, la programmation de ce qu’on appelle la section Focus Québec a été préparée par le cinéaste Alexandre Dostie (Je finirai en prison). Sa sélection de six titres fait preuve d’éclectisme.

Le public allemand et européen aura en effet l’occasion de voir les courts métrages Rated N for Nudity de Denis Villeneuve, Le temps des bouffons de Pierre Falardeau, Gods, Weeds and Revolution de Meryam Joobeur (finaliste aux Oscars avec son court métrage Brotherhood en 2020), Françoise Durcoher, Waitress d’André Brassard, Hydro-Lévesque de Matthew Rankin et The Fourfold d’Alisi Telengut.

D’autres courts métrages québécois seront projetés au festival de Dresde dont Very Nice, Very Nice d’Arthur Lipsett alors que deux autres seront de la compétition internationale, soit Mr. Carreaux de Marie-Hélène Turcotte et Mex and The Animals d’Elisa Gleize.

Cette présence récurrente du Québec est imputable à des accords de coopération avec la Saxe.

Consultez le site officiel du festival