(Los Angeles) Ode aux grosses cylindrées, le film Fast & Furious 9 a bénéficié d’un démarrage sur les chapeaux de roues en se plaçant en tête du box-office en Amérique du Nord ce week-end, tandis que l’horrifique A Quiet Place Part II poursuivait son bon parcours.

Agence France-Presse

Dixième opus de la saga Fast & Furious, le long métrage où s’enchaînent des courses-poursuites spectaculaires, réunit à nouveau les acteurs Vin Diesel, qui campe un mordu de vitesse et de voitures de sport, et Michelle Rodriguez, sa femme à l’écran.  

Pour son premier week-end d’exploitation, le film d’action a réalisé 70 millions de dollars de recettes dans les salles des États-Unis et du Canada de vendredi à dimanche, selon les chiffres provisoires du cabinet spécialisé Exhibitor Relations.

C’est le plus gros démarrage dans les salles obscures depuis le début de la pandémie aux États-Unis selon les médias spécialisés Deadline et Variety.  

Fast & Furious 9 surpasse ainsi de loin le film d’horreur A Quiet Place Part II, réalisé par John Krasinski, qui continue sur sa lancée avec 6,2 millions de dollars de recettes, portant son total à plus de 136 millions en cinq semaines à l’affiche.

PHOTO JONNY COURNOYER, VIA ASSOCIATED PRESS

Noah Jupe, Millicent Simmonds et Emily Blunt dans A Quiet Place Part II

Autre suite, la comédie Hitman's Wife's Bodyguard se place, malgré des critiques catastrophiques, à la troisième marche du podium avec 4,9 millions de dollars, et 26 millions en deux semaines.  

Le film pour enfants Peter Rabbit 2 : The Runaway et ses petits rongeurs le suivent de très près et arrivent en quatrième position avec un peu moins de 4,9 millions de dollars et quelque 29 millions de dollars en trois semaines en salles.  

Cruella, avec Emma Stone dans le rôle-titre, a engrangé de son côté 3,7 millions de dollars et 71 millions de dollars en cinq semaines, ce qui lui confère la cinquième place du classement.