Bootlegger, le premier long métrage de la réalisatrice Caroline Monnet, a vu ses droits être achetés par la société belge Best Friend Forever pour sa distribution à travers le monde.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

La nouvelle a été annoncée vendredi matin par la maison de production Microclimat Films de Catherine Chagnon.

Mettant en vedette Pascale Bussières, Devery Jacobs, Samian, Jacques Newashish et plusieurs autres, le film s’intéresse à l’histoire de Mani, une avocate de 26 ans qui est de retour dans la communauté autochtone où elle a vu le jour. Faisant le constat que celle-ci est toujours sclérosée par des lois paternalistes et désuètes, Mani tentera d’y insuffler une dose de modernisme. Sa démarche sera tout sauf simple et passera à l’affrontement entre deux clans.

« Nous suivons la carrière de Caroline Monnet depuis de nombreuses années et sommes ravis d’ajouter une autre production canadienne à notre catalogue à la suite de The Twentieth Century (Matthew Rankin) et Une colonie (Geneviève Dulude-De Celles) a déclaré, par communiqué, Martin Gondre, cofondateur de Best Friend Forever. Caroline est sans conteste une des artistes et réalisatrices les plus brillantes du Canada. Son talent rejaillit sur tout ce qu’elle entreprend quel que soit le médium ».

« Je suis très fière qu’une compagnie de distribution internationale de cette envergure ait accepté ce film dès l’étape du scénario, a pour sa part déclaré Catherine Chagnon. C’est une marque de confiance qui permet d’envisager une visibilité accrue au-delà du pays de production. »

D’origine algonquine, Caroline Monnet est une artiste disciplinaire dont les œuvres ont déjà été vues partout au Canada et dans le monde entier. Uniquement en cinéma, elle compte déjà plusieurs courts métrages à son actif.

Au Québec et au Canada, Bootlegger sera distribué par MK2 | MILE END