The Hangman at Home, œuvre de réalité virtuelle de Michelle et d’Uri Kranot, a remporté le Grand Prix du jury pour la meilleure œuvre immersive à la Mostra de Venise.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

C’est la première fois qu’une œuvre canadienne remporte ce prix réservé aux œuvres de réalité virtuelle, souligne-t-on par communiqué. Avec la voix d’Anne Dorval, l’œuvre inspirée du poème éponyme de Carl Sandburg propose un voyage à travers cinq histoires entremêlées qui font passer le spectateur d’un rôle de témoin à un rôle beaucoup plus lourd de complice.

Le but est ainsi de remettre en question les conceptions morales de chaque personne. En même temps que sa présentation à Venise, l’œuvre a pu être vue dans une douzaine d’endroits à travers le monde, dont le Centre PHI dans le Vieux-Montréal.