Après avoir été reporté trois fois, le nouveau film de Christopher Nolan, Tenet, prendra finalement l’affiche au Québec le 27 août, soit une semaine avant sa sortie aux États-Unis, où il prendra d’abord l’affiche en circuit limité. Vincent Guzzo, président des cinémas Guzzo, s’en réjouit.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

« Nous avons réussi à faire comprendre aux gens de Warner Bros. qu’il y a assez d’écrans IMAX au Canada — moi j’en ai neuf — et assez de cinémas ouverts pour que nous soyons considérés comme un marché international, au même titre que les 69 autres pays où Tenet sortira à partir du 26 août. J’ai d’ailleurs dû lever un peu le ton en leur rappelant qu’il faut obligatoirement avoir un passeport pour traverser la frontière et que nous ne sommes pas leur colonie !  »

Rappelons qu’en matière de cinéma, le Canada — y compris le Québec — fait habituellement partie du marché intérieur américain. La semaine dernière, le studio Warner Bros. avait laissé entrevoir la possibilité de lancer Tenet sur les marchés internationaux avant de le sortir aux États-Unis. La confirmation est tombée aujourd’hui. Plusieurs pays européens et asiatiques, tout comme l’Australie, auront ainsi le loisir de lancer la superproduction tant attendue, sur laquelle plane toujours autant de mystère, à la fin du mois prochain. La pandémie, encore très aiguë aux États-Unis, empêche cependant le studio d’y aller d’une distribution large dès le 2 septembre là-bas.

Produit au coût de 200 millions de dollars et mettant en vedette John David Washington, Aaron Taylor-Johnson, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki et Michael Caine, Tenet devait d’abord prendre l’affiche le 17 juillet. La sortie a été reportée au 31 juillet, puis au 12 août, avant d’être reléguée dans la colonne des films aux dates de sortie indéterminées.

« C’est parce qu’on nous avait dit que Tenet sortirait le 17 juillet que nous avions choisi la date du 3 juillet pour rouvrir nos salles, fait remarquer Vincent Guzzo. Ça nous donnait le temps de nous préparer. Si j’avais su comment tout ça allait se dessiner, je n’aurais pas rouvert mes salles avant le 3 août !  »

Pour la première fois, une superproduction de l’envergure de Tenet prendra l’affiche au Canada avant de sortir aux États-Unis. La seule autre exception remonte à 2011, alors que Les aventures de Tintin : Le secret de la Licorne, de Steven Spielberg, avait pris l’affiche au Québec deux semaines avant partout ailleurs en Amérique du Nord. Le studio Paramount avait à l’époque pris en compte l’importance de la célèbre bande dessinée de Hergé dans la culture francophone.