Beastie Boys Story, documentaire de Spike Jonze au sujet du trio new-yorkais, a fait partie des victimes de la COVID-19 : sa première, qui devait avoir lieu à SXSW, a été annulée. En attendant sa diffusion sur Apple TV+, prévue pour le 24 d’avril, une première bande-annonce complète a été dévoilée.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Ces premières images laissent entrevoir un film empreint de franchise et d’humour. Spike Jonze s’appuie sur des images d’archives, bien sûr, mais plutôt que de montrer Mike D (Mike Diamond) et A-Rock (Adam Horowitz) raconter leur histoire de musique et d’amitié assis face à la caméra, il les filme plutôt faire la même chose sur scène du Kings Theatre à Brooklyn, devant un public.

Les deux membres survivants du trio — Adam Yauch, alias MCA, est décédé d’un cancer en 2012 — se racontent avec vivacité et cette autodérision qui fut l’une de leurs marques de commerce. L’approche du « documentaire live » donne l’impression d’un film dynamique et empreint de spontanéité. Beastie Boys, rappelons-le, a été un groupe hardcore qui a été happé par le rap. Et qui a aussi solidement bousculé le monde du rap. Avant même son premier album, il ouvrait pour Madonna. Après Licensed to Ill, vendu à environ 10 millions d’exemplaires, Beastie Boys trônait déjà au top.

Ad-Rock et Mike D le reconnaissent dans la bande-annonce : cette folie leur a monté à la tête. Ils ont eu le sentiment de devenir des caricatures d’eux-mêmes. Beastie Boys Story semble d’ailleurs montrer allègrement les bêtises que le trio a faites et dites. Le décalage ne pourrait être plus grand avec les deux rappeurs assagis qui racontent sur scène la folle épopée à laquelle ils ont survécu.

Beastie Boys Story doit en principe être présenté dans des cinémas IMAX avant sa sortie sur Apple TV +. La situation étant en constante évolution en raison de la pandémie de COVID-19, il ne serait pas impossible que ces projections soient annulées.