(Los Angeles) Les principaux opérateurs de cinéma d’Amérique du Nord ont annoncé vendredi qu’ils allaient réduire la capacité de leurs salles de moitié pour permettre aux spectateurs d’être à bonne distance les un des autres et éviter la propagation du coronavirus.

Agence France-Presse

AMC, numéro un du secteur avec quelque 8000 écrans, va diviser par deux les sièges vendus dans chaque salle des États-Unis jusqu’à la fin du mois d’avril. « Grâce à cela, nous favorisons la “prise de distance” entre les visiteurs qui continuent à vouloir regarder des films sur grand écran », explique le président d’AMC, Adam Aron, dans un communiqué transmis à l’AFP.

Quelle que soit la taille de la salle, le nombre de spectateurs autorisés ne dépassera pas 250, conformément aux recommandations en vigueur aux États-Unis.  

En outre, toutes les surfaces de contact à haut risque, comme les distributeurs de tickets, seront désinfectées toutes les heures.

Numéro deux du secteur aux États-Unis, Regal (plus de 7000 écrans) a annoncé des mesures similaires de même que Cineplex au Canada.