Le 32e festival Image + Nation prendra fin avec la présentation de Vita & Virginia, film relatant la relation passionnée entre Vita Sackville-West (Gemma Arterton) et Virginia Woolf (Elizabeth Debicki), deux femmes autrices, bisexuelles et très dissemblables.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Le récit mêle le sentiment et la création littéraire, Vita inspirant à Virginia son roman le plus célèbre, Orlando.

Ce deuxième long métrage de la cinéaste britannique Chanya Button (Burn Burn Burn) se démarque grâce aux performances remarquables des deux actrices principales, ainsi qu’au chapitre de la direction artistique. En revanche, ce film reste trop sage, trop appliqué, alors qu’il met pourtant en scène des personnages anticonformistes branchés sur l’avant-garde.

Au cinéma Impérial en version originale anglaise, le 1er décembre, à 19 h