(New York) Les deux parties dans l’affaire Harvey Weinstein veulent que les médias et le public soient exclus de la prochaine comparution devant le tribunal du producteur déchu.

Associated Press

Plusieurs médias, y compris l’Associated Press, demandent de leur côté que l’audience reste publique et prévoient déposer une demande en ce sens lundi devant le tribunal.

Les procureurs ont déclaré que l’audience de vendredi devrait être fermée au public afin de protéger le droit de Harvey Weinstein d’avoir un procès équitable, en plus de préserver la vie privée des femmes dont les allégations à son encontre ne font pas partie du dossier pénal.

Les procureurs veulent que des femmes témoignent au procès de Harvey Weinstein, le 3 juin, afin de montrer que ses inconduites envers les femmes étaient habituelles. Ils s’attendent également à discuter d’éléments de preuve qui pourraient être utilisés contre Harvey Weinstein s’il témoigne.

Harvey Weinstein nie toutes les allégations de relations sexuelles non consensuelles.