Ce n'est peut-être pas la meilleure recommandation pour une première sortie en amoureux. Mais pour les cinéphiles aguerris et les collectionneurs de couacs, The Room, drame écrit, réalisé et interprété par Tommy Wiseau, est effectivement... un drame.

ANDRÉ DUCHESNE LA PRESSE

En ce sens que d'aucuns ont qualifié cet opus sorti en 2003 de pire film de l'histoire. Au point de devenir film culte et objet de fascination.

Au point aussi où, il y a deux ans, James Franco en a fait une réinterprétation dans The Disaster Artist, dans lequel Tommy Wiseau en personne jouait un petit rôle.

Une seule projection (ce soir), un prix, 17 $, plus élevé que la norme (vous voilà avertis), et 100 belles minutes d'anti-cinéma à vous mettre sous la dent. Que demander de mieux pour meubler un vendredi soir?

Ce soir, 21 h 30, au Cinéma du Parc