Après avoir transformé le monde de la télévision, le géant américain de la diffusion en continu compte faire de même avec l'industrie du cinéma.

Publié le 27 janv. 2019
MARC-ANDRÉ LUSSIER LA PRESSE

Les 10 sélections de Roma aux Oscars (sans oublier les trois de The Ballad of Buster Scruggs) indiquent que les membres de l'Académie valident la présence du nouvel intervenant, mais le milieu du cinéma dans son ensemble est-il vraiment prêt à en faire autant?

Cela n'est pas si certain, si l'on en juge par la position qu'ont immédiatement prise les chaînes d'exploitation AMC et Regal aux États-Unis.

Ayant l'habitude de reprogrammer dans leurs salles tous les longs métrages qui se disputeront l'Oscar du meilleur film, AMC et Regal ont annoncé que Roma ne figurerait pas à leur programme, étant donné que Netflix ne veut pas respecter la fenêtre d'exploitation exclusive de 90 jours attribuée aux salles avant la diffusion d'un film sur une plateforme.

Rappelons cependant que le magnifique film d'Alfonso Cuarón, qui est sorti dans un circuit d'une centaine de salles à peine en Amérique du Nord, peut encore être vu sur grand écran à Montréal au Cinéma Moderne, ainsi qu'au Cinéma Dollar.