L'un des événements les plus courus du Festival de Cannes cette année fut la projection d'une version originale du chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick, 2001: A Space Odyssey. Présentée sur la Croisette par le cinéaste Christopher Nolan, grand admirateur du film, cette version a ceci de particulier: la copie 70 mm neuve a été tirée à partir d'éléments du négatif original.

Publié le 9 juin 2018
Marc-André Lussier LA PRESSE

Il s'agit d'une recréation photochimique, sans retouche numérique, effet «remasterisé» ou modification de montage. Autrement dit, on ne parle pas ici d'une version restaurée, mais plutôt d'une volonté de recréer fidèlement l'expérience de projection qu'ont pu apprécier les premiers spectateurs du film il y a 50 ans.

Cette version est à l'affiche à Toronto depuis mercredi au TIFF Bell Lightgbox. Chez Warner Bros, studio détenteur des droits d'exploitation de l'oeuvre, on nous indique qu'aucune date n'est encore fixée pour une présentation du genre à Montréal. Ne reste plus aux cinéphiles montréalais qu'à se croiser les doigts...