La tante d'Angelina Jolie est décédée d'un cancer du sein, moins de deux semaines après que l'actrice américaine eut subi une double mastectomie pour éviter la maladie.

ASSOCIATED PRESS

Debbie Martin a rendu l'âme à l'âge de 61 ans dimanche dans un hôpital de la région de San Diego, a confirmé à l'Associated Press son mari, Ron Martin.

Debbie Martin était la soeur cadette de la mère d'Angelina Jolie, Marcheline Bertrand, dont le décès des suites d'un cancer en 2007 a incité l'actrice à subir l'opération qu'elle a décrite dans une lettre ouverte publiée le 14 mai dans le New York Times.

Selon Ron Martin, Debbie Martin portait le même gène défectueux BRCA1 que Mme Jolie, mais l'ignorait jusqu'à ce qu'elle reçoive son diagnostic de cancer en 2004.

«Si nous avions su, nous aurions probablement posé le même geste qu'Angelina», a déclaré Ron Martin lors d'une entrevue téléphonique.

M. Martin a confié que son épouse a subi l'ablation des ovaires de façon préventive, après le diagnostic de cancer du sein, parce qu'elle courait de forts risques d'être atteinte d'un cancer des ovaires, auquel plusieurs femmes dans sa famille ont succombé.

Dans sa lettre ouverte, Angelina Jolie, qui est âgée de 37 ans, a expliqué que ses docteurs évaluaient à 50 pour cent ses risques d'être atteinte d'un cancer des ovaires, mais à 87 pour cent les probabilités qu'elle soit touchée par un cancer du sein.

Elle a subi l'ablation de ses deux seins, réduisant les probabilités à seulement cinq pour cent.

Mme Jolie a décrit en détails la procédure médicale, qui comptait trois étapes, «parce que j'espère que d'autres femmes puissent bénéficier de mon expérience».

La nouvelle, qui a causé un vif étonnement chez tous, sauf les gens très proches de l'actrice, a généré une importante discussion sur les tests génétiques et les interventions chirurgicales préventives.

Un message laissé auprès de représentants afin d'obtenir les réactions de Mme Jolie n'avait pas immédiatement été retourné, dimanche soir.