Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Publié le 12 juin
Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Mauvaise idée

Comme il n’y a à peu près pas de véhicule électrique disponible, serait-ce envisageable d’en acheter un aux États-Unis et de le rapporter ici au Canada ?

Lise C.

Il faut savoir que la pénurie de véhicules touche aussi les consommateurs américains... Vous n’aurez pas plus de chance là-bas qu’ici. Et dans l’éventualité où vous auriez accès à un tel véhicule, vous devrez vous assurer auprès du constructeur (celui-ci risque de ne pas honorer sa garantie) et des autorités que ce véhicule pourra traverser la frontière et, le cas échéant, le rendre conforme aux Normes de sécurité des véhicules automobiles du Canada (NSVAC). Pour vous donner une idée de la complexité de ce processus, nous vous invitons à consulter le site internet du Registraire des véhicules importés. À noter que le processus d’importation d’un véhicule d’occasion de plus de 15 ans est beaucoup plus simple.

Consultez le site du Registraire des véhicules importés

Un coup d’avance

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Nissan Ariya

Je loue actuellement une Nissan Leaf 2019 ayant une batterie de 42 kW, dont le contrat viendra à échéance en août 2024. Je l’adore, sauf pour un point : son autonomie. J’aimerais pouvoir faire le trajet Laval-Québec sans avoir à recharger l’auto, même en hiver. Quels véhicules me suggérez-vous et quand devrais-je commencer à les magasiner, étant donné la demande actuelle ?

Sophie M.

Excellente idée d’y songer dès aujourd’hui. L’ennui est de savoir quel modèle vous suggérer vu les avancées rapides de la technologie. Puisque vous aimez votre Nissan actuelle, peut-être aimerez-vous le futur produit du constructeur : l’Ariya. Ce modèle dont la mise en marché commencera à l’automne promet, dans sa configuration la plus performante, une autonomie de quelque 480 km. Celle-ci, comme c’est le cas de tous les véhicules électriques, sera potentiellement améliorée au fil des mois et des années. Vous devriez également considérer (cela ne coûte rien d’aller les voir) un véhicule comme le Mustang Mach-E, le Volkswagen ID.4, l’Ioniq 5 ou son équivalent, l’EV6 de Kia.

Avec ou sans fil ?

PHOTO FOURNIE PAR TOYOTA

Toyota Corolla hybride

Je possède une Camry XLE hybride 2013 avec 95 000 km, en excellente condition. J’en suis très satisfait. Je songe à la changer pour une berline hybride rechargeable, avec rouage intégral si possible. Je suis retraité, je fais surtout de courts trajets et, pour les longs trajets occasionnels, j’aime bien un moteur à essence pour ne pas avoir à gérer les recharges d’une batterie. Le rouage intégral n’étant pas offert pour la Camry, y aurait-il un véhicule comparable ?

Pierre C.

Vous pourriez songer à une Corolla hybride à rouage intégral ! Celle-ci sera offerte à partir de l’automne. Elle occupe sensiblement le même espace dans la rue que votre Camry actuelle. Vous mentionnez une hybride rechargeable, mais vous indiquez par la suite que vous n’aimez pas « gérer les recharges d’une batterie ». Vous devrez le faire avec une hybride rechargeable, vous le savez, sans quoi vous ne tirerez aucun avantage de cette technologie. À noter que la Corolla hybride ne se branche pas comme votre Camry actuelle.

2 pour 1

PHOTO CHRISTOF STACHE, AGENCE FRANCE-PRESSE

BMW i4

Ma femme et moi avons deux voitures : un Nissan Qashqai 2017 (90 000 km) et un BMW X3 xDrive30i (43 000 km). Nous voudrions en vendre une pour acheter une voiture totalement électrique neuve que nous aimerions avoir le plus rapidement possible. Y a-t-il encore des voitures électriques, avec environ 400 km d’autonomie, admissibles aux rabais gouvernementaux et offertes sur le marché ? Si oui, lesquelles ? Et lequel de nos deux véhicules devrions-nous vendre ou offrir en échange ?

Michel V.

« Le plus rapidement possible. » Voilà tout le problème de votre demande. L’attente s’annonce longue dans certains cas et nous vous suggérons de vous en enquérir auprès de votre concessionnaire. Plusieurs véhicules affichant une autonomie présumée de plus de 400 km (BMW i4, Chevrolet Bolt, Ioniq 5, Volkswagen ID.4, etc.) sont admissibles aux remises gouvernementales. Nous vous invitons à consulter les sites du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec. Vous ne précisez pas l’année de votre BMW, mais nous présumons qu’il se trouve toujours sous garantie. Dans tel cas, nous vous suggérons de vendre ce véhicule (idéalement vous-même).

Consultez le site du gouvernement du Canada
Consultez le site du gouvernement du Québec