Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs.

Unir confort et écologie

J’ai acheté en août 2020 un Toyota RAV4 hybride (50 000 km au compteur). Maintenant que mon conjoint est décédé, mes besoins en déplacements ont changé. Ce véhicule est trop imposant pour mes besoins. J’aimerais me tourner vers un VUS sous-compact, comme le Kona. Comme je stationne sur la rue, sans accès à une borne de recharge, dois-je mettre une croix sur mon rêve d’un véhicule électrique ? Ou même hybride avec recharge ? Quelles sont les solutions dans ce cas ? Est-ce qu’un véhicule hybride avec recharge doit être branché tous les jours ? J’aime vraiment le confort de mon RAV4. Vais-je devoir faire une croix sur ce confort ? Quel est le VUS urbain le plus confortable ? J’aurais bien besoin de vos précieux conseils pour prendre une décision éclairée.

Nicole D.

Il n’y a pas lieu de faire une croix sur votre choix d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable, mais cela pourrait tout de même s’avérer irritant à plus ou moins long terme. Si vous ne pensez pas être suffisamment disciplinée pour fréquenter le réseau de bornes de recharge, la solution intérimaire réside sans doute dans l’acquisition d’un véhicule hybride conventionnel (celui-ci ne se branche pas). Vous ne mentionnez pas le budget que vous souhaitez consacrer à cet achat, mais le véhicule qui vient en tête de liste selon vos critères serait le Lexus UX300h (à partir de 43 605 $). Ce modèle fait l’objet d’une mise à niveau pour 2025 et consomme en moyenne 5,6 L/100 km et émet 130 g/km de CO2. À titre de comparaison, un RAV4 hybride AWD ingurgite 6 L/100 km et rejette 139 g/km de CO2. La différence est minime, mais l’UX se révélera cependant plus confortable (meilleure insonorisation) et plus facile à manœuvrer que votre RAV4 actuel.

L’option écologique

PHOTO FOURNIE PAR KIA

Le Kia Telluride

Nous sommes propriétaires d’un Hyundai Kona électrique et d’un Kia Telluride. Ce dernier est en location et le bail se termine en 2025. Pour la majorité de nos déplacements, nous utilisons le véhicule électrique et le Telluride pour les longs trajets et l’espace intérieur (camping et matériaux). J’aime bien ne plus mettre d’essence dans la voiture, alors, pour mon changement de véhicule, je regardais pour une hybride. Quelles seraient vos suggestions et vaut-il vraiment la peine de débourser la différence de prix ?

Kevin J.

Un Telluride consomme en moyenne 11,3 L/100 km (266 g/km de CO2). À titre de comparaison, un Toyota Grand Highlander Platinum MAX hybride (à compter de 65 450 $) consomme 8,8 L/100 km (205 g/km de CO2). Vous pourriez également envisager le Kia EV9 (entièrement électrique) qui offre dans ses déclinaisons Land et GT-Line la possibilité de tracter une charge équivalente à celle de votre Telluride actuel. En outre, l’EV9 offre sensiblement les mêmes dimensions utilitaires (2313  litres derrière les sièges avant contre 2463 litres pour le Telluride). Il reste toutefois la question des « longs trajets ». L’autonomie électrique de l’EV9 GT-Line (à partir de 78 995 $) est de 436 km, mais autorise les recharges rapides. Maintenant, vaut-il la peine de débourser ces sommes ? Nous préconisons souvent dans cette rubrique de conserver son véhicule actuel. Vous ne faites pas mention du coût d’achat de votre location à la fin du bail ni de son kilométrage actuel. Vous dites utiliser votre Telluride occasionnellement. Peut-être devrez-vous considérer l’acheter. Certains calculs s’imposent (coût du financement, des assurances, des pneus d’hiver, des entretiens, etc.).

Pour faire changement

PHOTO FOURNIE PAR KIA

Le Kia Seltos

Je préfère louer un véhicule sur une période de trois ans plutôt que d’acheter. J’en suis à mon troisième Buick Encore. Ma location se termine bientôt et les gens de mon entourage me suggèrent d’aller essayer un Kia Seltos pour faire changement. Je roule environ 6000 kilomètres par année. J’aimerais avoir votre opinion concernant ce modèle et savoir si ce changement pourrait être en ma faveur.

Francine T.

Il ne vous en coûte rien de l’essayer. Vous découvrirez alors un VUS urbain agréable, mais plus fermement suspendu au-dessus de la route. Plus bruyant aussi. Et si, à tout hasard, vous alliez faire l’essai du Seltos, nous vous suggérons d’essayer également le Corolla Cross hybride ou encore le Subaru Crosstrek.

Problème récurrent

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

La Volkswagen Beetle

J’ai une Volkswagen Beetle 2017 achetée neuve en 2018, entreposée six mois par année. Voilà que ma radio ne fonctionne plus. Plus d’écran tactile et, par le fait même, impossible d’utiliser Google Maps. J’apprends d’un technicien d’une concession Volkswagen qu’il en a changé beaucoup et que ce problème se retrouve aussi sur d’autres produits de la marque. Le prix pour changer la radio est de 2000 $. Évidemment, personne ne peut rien faire. Qu’en pensez-vous ?

Béatrice

Le problème est fréquent et largement documenté. Nous présumons que votre technicien a tenté – sans succès – de redémarrer le système. La solution la plus économique qui s’offre à vous est de consulter un spécialiste d’appareils audio pour l’auto. Celui-ci est en mesure de vous offrir un nouvel ensemble (écran/radio) compatible pour une fraction du prix demandé par le concessionnaire.