Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Publié le 13 mars
Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Deux pour un

J’aurais besoin de vos conseils pour nous aider a prendre une décision. Nous avons deux véhicules. Une Toyota Corolla 2006 (315 000 km) et un Camion GMC Canyon 2006, 3,5 L (180 000 km). De plus, nous avons deux remorques que nous utilisons occasionnellement. Les deux remorques (une de 6 pi x 12 pi et l’autre de 6 pi x 10 pi) comportent deux essieux et un freinage électrique. Nous voulons remplacer nos deux véhicules par un seul, soit un VUS ou une camionnette en mesure de tirer nos deux remorques ainsi que nous servir de véhicule de tous les jours... promenade et plaisant à conduire.

Serge R.

Considérant vos besoins, vos critères et la capacité de remorquage de votre Canyon, vous pourriez envisager le Hyundai Santa Cruz ou encore le Ford Maverick. Le premier offre une capacité de remorquage supérieur au second et un agrément de conduite plus relevé.

Orpheline

PHOTO FOURNIE PAR HONDA

Honda Clarity

La location de ma Honda Clarity vient à échéance en juin prochain. J’ai été très satisfaite et je me demande si je devrais l’acheter pour 15 000 $. Comme Honda ne produira plus ce modèle, est-ce un risque de l’acheter et existe-t-il tout de même une protection concernant les pièces ? Merci et j’attends avec impatience vos commentaires pour la Ioniq 5.

Francine C.

Si vous êtes satisfaite de ce produit, pourquoi ne pas le conserver ? La production de la Clarity s’est en effet arrêtée, mais disons pour les 10 prochaines années, il n’y a pas de souci à se faire pour la disponibilité des différents composants de ce véhicule. Le seul problème à court terme (d’ici 5 ans) sera peut-être la disponibilité de certaines garnitures intérieures. La moquette par exemple. Quant à la Ioniq 5, nous avons déjà publié un essai routier de ce véhicule au mois de décembre dernier. La Kia EV6, sa presque jumelle, fera l’objet d’un banc d’essai la semaine prochaine.

Fantasme d’une sexagénaire

PHOTO BERNHARD FILSER, FOURNIE PAR MINI

Mini Cooper

Je suis à la retraite et je possède une Suzuki SX4 2010 avec 133 000 km au compteur que j’aime toujours. Mais ce qui m’attire depuis longtemps et qui me fait rêver, c’est une décapotable comme la New Beetle ou la Mini chaque fois que j’en croise sur la route. À 67 ans, il serait peut-être temps que je réalise mon fantasme ! Que me conseillez-vous comme achat ?

Johanne B.

Dans le cas de la New Beetle, vous n’aurez guère le choix que de vous procurer un véhicule d’occasion. Volkswagen a en effet interrompu la production de ce modèle en 2019. Cela dit, ce véhicule représente un bon achat et il n’y a pas d’inquiétudes pour trouver des pièces de remplacement. La Mini Cabriolet, elle, est toujours produite. Celle-ci est plus pimpante à conduire que la Beetle, mais ses suspensions sont plutôt sèches. Si vous optez pour la Mini, nous suggérons de la louer et de calquer la durée de votre contrat sur celui de la garantie (4 ans/80 000 km) puisque ce modèle se révèle plutôt coûteux à réparer et à entretenir.

Un deuxième véhicule

PHOTO FOURNIE PAR TOYOTA

Toyota Corolla Hatchback

Depuis la retraite de ma conjointe, nous tentons de vivre avec seulement une voiture, une Golf Sportwagen 4MOTION 2018, à boîte manuelle. La voiture donne entière satisfaction avec la polyvalence d’un VUS et la conduite et consommation d’une voiture européenne. Cependant avec nos vies actives, nous trouvons qu’une deuxième voiture neuve serait très utile, les voitures usagées étant trop chères pour ce qu’elles offrent en ce moment. Notre budget est inférieur à 30 000 $ et nous payerons comptant. Une boîte manuelle demeure un incontournable pour nous ; surtout avec la tendance du marché ce sera peut-être notre dernière. Nous comptons garder la voiture 10 ans et en équilibrant l’utilisation, conserver notre Golf au moins 6 ans de plus.

Notre choix s’arrête sur une Subaru Impreza Sport ou une Toyota Corolla à hayon. Vivant en Estrie, nous apprécions la traction intégrale, mais on pourrait peut-être s’en passer pour une deuxième voiture. La Subaru ne propose pas le système Eyesight sur les versions manuelles, alors que la Corolla manuelle offre toute la panoplie d’aides à la conduite, mais pas de traction intégrale. La longévité, la résistance à la corrosion et la fiabilité sont importantes. Laquelle des deux voitures recommanderiez-vous dans notre cas ? Merci de ne pas recommander de voitures électriques, ni de coréennes ou américaines.

Michel G.

Correctement chaussée, la Corolla à hayon (hatchback) répond à vos critères. L’un de ses principaux avantages par rapport à la Subaru touche sa boîte manuelle. Celle-ci est beaucoup plus agréable que celle proposée par Subaru.