Moins de cinq mois après avoir accédé à sa présidence, Jacques Aubé quitte evenko, le plus grand promoteur de spectacles au Québec.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Son départ soudain en pleine pandémie est le fait « d’une entente mutuelle » et non d’un congédiement, a assuré mardi soir à La Presse Paul Wilson, vice-président principal communications et affaires publiques du Groupe CH, qui possède evenko.

Jacques Aubé quittera ses fonctions vendredi, indique le Groupe CH. « Toujours un fier ambassadeur de toutes nos marques, nous tenons à remercier Jacques pour le dynamisme dont il a fait preuve ainsi que pour sa passion et ses nombreuses contributions. Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour ses projets futurs », peut-on lire dans la déclaration officielle transmise à La Presse par Paul Wilson.

Selon nos informations, le Groupe CH cherchait à diminuer le nombre de ses hauts dirigeants en raison des énormes pertes économiques causées par la pandémie.

Jacques Aubé avait été nommé président-directeur général d’evenko en décembre dernier, après que le Groupe CH eut cédé les activités d’evenko et de l’Équipe Spectra à une coentreprise détenue à 49 % par le géant américain Live Nation et à 51 % par le Groupe CH.

> Lisez l’article « Le Groupe CH s’allie au géant mondial Live Nation »

Avant cette transaction majeure dans l’industrie du divertissement, Jacques Aubé assurait la vice-présidence d’evenko depuis 2004.

Pour l’instant, on ignore s’il sera remplacé.

Le promoteur evenko et l’Équipe Spectra – propriété du Groupe CH depuis 2013 – gèrent les plus grandes salles de spectacles de Montréal, dont le Centre Bell, le MTELUS et le Corona.

Ils produisent aussi les cinq festivals de musique les plus importants de Montréal, dont Osheaga, le Festival de jazz et les Francos.

En janvier dernier, Jacques-André Dupont a quitté la présidence de l’Équipe Spectra. Il a été remplacé par Jacques Primeau.

Au sein du Groupe CH, Jacques Aubé occupait un poste de vice-président exécutif. Les quatre autres vice-présidents exécutifs demeurent en poste (sous la présidence de Geoff Molson), soit France-Margaret Bélanger (affaires commerciales et corporatives), Anna Martini (chef de la direction financière), Daniel Trottier (service à la clientèle et opérations bâtiments) et Paul Wilson (affaires publiques et communications).

L’industrie du spectacle en péril

L’industrie du spectacle et du sport professionnel est frappée de plein fouet par la crise du coronavirus et les règles de distanciation physique.

En mars dernier, le Groupe CH a annoncé la mise à pied temporaire de 60 % de ses employés.

Seulement chez evenko, des centaines de spectacles sont annulés ou reportés. C’est sans compter les festivals Osheaga (qui devait se tenir du 31 juillet au 2 août), ÎleSoniq (du 6 au 8 août) et Lasso (nouveau festival country prévu les 14 et 15 août), qui n’ont pas encore été officiellement annulés, mais qui ne pourront avoir lieu comme prévu.

L’Équipe Spectra a annoncé il y a plus d’un mois déjà l’annulation des Francos de Montréal et du Festival international de jazz de Montréal.

Quant au festival Juste pour rire (dont evenko est l’un des coactionnaires), il est reporté à l’automne pour l’instant. Juste pour rire présentera néanmoins des spectacles virtuels du 28 au 31 mai.

– Avec Vincent Brousseau-Pouliot, La Presse