Transaction majeure dans l’industrie du divertissement au Québec : le Groupe CH s’associe en coentreprise avec Live Nation, le plus important promoteur de concerts du monde. Le Groupe CH cède les activités d’evenko et de l’Équipe Spectra à cette nouvelle coentreprise détenue à 51 % par le Groupe CH et à 49 % par le géant américain.

Vincent Brousseau-Pouliot Vincent Brousseau-Pouliot
La Presse

En contrepartie, la nouvelle coentreprise evenko-Live Nation fera la promotion au Québec et dans les Maritimes des spectacles des artistes de Live Nation, qui incluent la plupart des vedettes internationales de la chanson.

Toutes les activités d’evenko et de l’Équipe Spectra, sauf la propriété et la gestion des salles de spectacles, se retrouvent au sein de la nouvelle entité, entre autres les festivals Osheaga et ÎleSoniq, ainsi que les contrats de gestion du Festival international de jazz de Montréal et des FrancoFolies de Montréal. Les modalités financières de ce nouveau partenariat n’ont pas été dévoilées.

Cette nouvelle coentreprise renforce l’influence déjà importante du Groupe CH sur la scène culturelle québécoise.

Le Groupe CH et Live Nation étaient déjà des partenaires d’affaires fidèles, le premier jouant le rôle de promoteur local à Montréal pour les tournées du second.

Mais Live Nation produisait aussi des spectacles au Centre Vidéotron à Québec, souvent en collaboration avec Québecor. Maintenant, les spectacles de Live Nation devraient passer par la nouvelle coentreprise. Le Groupe CH accroît donc son influence au Québec et dans les Maritimes grâce à cette nouvelle entité.

Le Groupe CH indique avoir conclu ce partenariat avec Live Nation principalement pour deux raisons : faire en sorte que Montréal puisse continuer d’attirer les meilleures tournées de spectacles, et offrir davantage de possibilités au Canada et aux États-Unis pour les artistes sous contrat avec evenko et l’Équipe Spectra.

« Live Nation est le plus gros promoteur au monde, a dit en entrevue Jacques Aubé, PDG d’evenko, qui devient PDG de la nouvelle coentreprise. Avec ce partenariat, on veut essayer de faire en sorte que Montréal soit un incontournable lors des tournées. Notre compétition, c’est Buffalo, Boston, etc. On veut s’assurer qu’on puisse attirer les meilleures tournées. La compétition est féroce et ce partenariat va nous faciliter la tâche. C’est une bonne nouvelle, car plus Montréal reçoit de tournées, plus notre partenaire [Live Nation] nous amène de belles choses, plus on va avoir de nouveaux touristes. »

Ça va aussi aider [pour] nos festivals. Pour notre nouveau festival LASSO, Live Nation nous a aidés pour obtenir la présence de [la vedette du country] Luke Bryan. Et je suis sûr que nos artistes vont avoir l’occasion de s’étendre au Canada et aux États-Unis, avec les contacts internationaux de Live Nation.

Jacques Aubé, PDG d’evenko

Valorisation de 15 milliards US

Live Nation est de loin le plus important promoteur international de spectacles de musique. L’entreprise inscrite à la Bourse de New York vaut environ 15 milliards US. En 2018, elle a vendu 49,5 millions de billets pour des concerts. À titre d’exemple, Live Nation produit notamment les tournées de U2, Coldplay, Beyoncé, Jay-Z et Justin Timberlake. AEG, le promoteur qui occupait le deuxième rang mondial en 2018, a vendu 11,6 millions de billets. Evenko prenait le 16e rang mondial avec 1,275 million de billets, tous vendus au Canada.

« Ce partenariat s’accompagne de belles synergies et d’un intérêt commun à apporter les plus grands concerts au Québec et dans l’est du Canada. Comme je suis né et j’ai grandi à Montréal, je suis sincèrement ravi de collaborer avec nos amis chez evenko pour renforcer davantage notre présence dans le marché local et étendre par le fait même notre présence internationale », a indiqué Riley O’Connor, président du conseil de Live Nation Canada, par voie de communiqué. Live Nation n’a pas rappelé La Presse hier.

Le siège social et la direction de la nouvelle coentreprise seront à Montréal. Live Nation Canada est établie à Toronto. « À 51 %, on reste encore le patron dans le Québec et l’est du Québec. C’était important pour le Groupe CH », dit Jacques Aubé. En pratique, evenko et l’Équipe Spectra continueront d’être gérées comme deux divisions distinctes.

25 % des billets vendus

Comme les festivals d’evenko et de l’Équipe Spectra continuent d’être détenus ou gérés par une entreprise majoritairement québécoise, ils pourront conserver leurs subventions en vertu des règles gouvernementales.

Le Groupe CH contrôle trois des quatre salles de spectacles les plus fréquentées dans la région de Montréal et les cinq festivals artistiques les plus importants, vend au moins 25 % des billets de spectacles (chanson, humour, variétés) au Québec et possède trois agences d’artistes. Le Groupe CH précise que la nouvelle coentreprise pourra continuer de travailler avec d’autres promoteurs au Québec comme elle le fait actuellement. « Les autres promoteurs nous considèrent comme de bons partenaires depuis toujours », dit Jacques Aubé.

La famille Molson est l’actionnaire de contrôle du Groupe CH, qui compte aussi comme actionnaires minoritaires Bell, la Banque Nationale, Woodbridge (la société d’investissement de la famille Thomson), le Fonds de solidarité FTQ, Michael Andlauer et Luc Bertrand.

La nouvelle coentreprise

L’apport de Live Nation :


– ses tournées musicales internationales qui s’arrêtent au Québec et dans les Maritimes

L’apport du Groupe CH : 


– ses activités de promoteur local au Québec et dans les Maritimes pour les tournées musicales internationales et pour d’autres types de spectacles
– les festivals d’evenko : Osheaga, ÎleSoniq, LASSO, 77’ Montréal, YUL EAT
– les contrats de gestion des festivals de l’Équipe Spectra : Festival international de jazz de Montréal, FrancoFolies de Montréal, Montréal en lumière
– ses agences de gestion d’artistes evenko et l’Équipe Spectra

Les actifs du Groupe CH qui sont exclus de la coentreprise : 


– tous les actifs sportifs, comme le Canadien de Montréal et le Rocket de Laval
– sa participation dans le Groupe Juste pour rire
– les salles de spectacles comme le Centre Bell et le MTELUS
– ses contrats de gestion de salles de spectacles comme la Place Bell, le Théâtre Corona et L’Étoile Banque Nationale
– les autres activités comme les partenariats immobiliers (Tour des Canadiens) et dans la restauration (1909 Taverne moderne)

Note : le Festival international de jazz de Montréal, les FrancoFolies de Montréal et Montréal en lumière sont des organismes à but non lucratif. Ils ont des contrats de gestion avec l’Équipe Spectra, et ces contrats de gestion sont maintenant la propriété de la nouvelle entité evenko-Spectra-Live Nation.