Au lendemain de l’annonce gouvernementale interdisant les rassemblements intérieurs de 250 personnes et plus, plusieurs institutions culturelles continuent d’annuler leurs événements. Toutefois, certains spectacles sont maintenus.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Spectacles annulés

Plusieurs annulations sont venues s’ajouter à celles annoncées hier.

C’est le cas des Grands Ballets, qui reportent jusqu’à nouvel ordre les représentations du spectacle Luna ; elles devaient avoir lieu entre le 19 et le 28 mars. Il n’est pas encore question de report ou d’annulation pour le spectacle suivant, Roméo et Juliette, du Ballet national de Géorgie, prévu pour la fin avril.

Au théâtre La Licorne, la direction a décidé de suspendre ses activités jusqu’à nouvel ordre. Ainsi, les représentations de la pièce L’inframonde sont annulées, tout comme l’ensemble des représentations de la pièce Qui parle ?, qui devait commencer le 17 mars.

Au théâtre du Rideau Vert, les représentations de Mademoiselle Julie, prévues à compter du 17 mars, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

À L’Epace Go, toutes les représentations de La voix humaine & L’hiver attend beaucoup de moi, prévues du 19 au 28 mars, sont reportées à une date encore non déterminée.

Du côté du Théâtre Denise-Pelletier, on précise suspendre, et ce jusqu’à nouvel ordre, les représentations des Sorcières de Salem, dont la première était prévue la semaine prochaine.

En ce qui concerne le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, les représentations de la pièce Ceux qui se sont évaporées sont annulées jusqu’à nouvel ordre.

À l’Usine C, c’est la pièce Coeur minéral qui doit être annulée puisque l’équipe de comédiens arrivait de l’étranger.

À la Société des arts technologiques, la SAT, toutes les activités publiques sont suspendues pour une période minimale de deux semaines.

La Société immobilière du Canada a aussi décidé de fermer le Centre des sciences de Montréal à compter de demain et jusqu’au 14 avril. Toutefois, le Vieux-Port de Montréal restera ouvert aux visiteurs.

Plusieurs événements sont aussi annulés au Théâtre Outremont. Il s’agit surtout de projections (dont Where Are You Joao Gilberto ? qui faisait partie du Festival international du film sur l’art) et de concerts comme ceux de Niyaz et Bourdonnements jazz d’Yves Léveillé avec Daniel Mille.

À Québec, le Diamant annonce la suspension de toutes ses activités publiques jusqu’à nouvel ordre. Les prochains spectacles prévus au calendrier (Quills de Robert Lepage, du 24 mars au 3 avril, et Inferno, du 8 au 10 avril) sont reportés à une date ultérieure. Les détenteurs de billets sont invités à conserver leur billet et seront informés des nouvelles dates proposées pour ces deux productions.

À Ottawa, le Centre national des arts (CNA) a décidé d’annuler tous les spectacles et événements prévus d’ici au dimanche 5 avril 2020. Toujours en Ontario, le festival de Stratford a annulé tous les spectacles prévus entre le 11 avril et le 2 mai.

Les musées nationaux ont aussi pris la décision de fermer leurs portes aux visiteurs dès le samedi 14 mars, et ce jusqu’à nouvel ordre. Les musées touchés sont le Musée canadien de l’histoire, le Musée canadien pour les droits de la personne, le Musée canadien de l’immigration du Quai 21, le Musée canadien de la nature, le Musée canadien de la guerre, Ingenium et le Musée des beaux-arts du Canada.

Des artistes québécois sont aussi contraints d’annuler un ou plusieurs spectacles à l’étranger. C’est le cas de Céline Dion. Ainsi, les dates nord-américaines de sa tournée mondiale Courage sont reportées, soit les spectacles prévus du 24 mars au 27 avril.

Le monde du cirque n’est pas épargné : Virgin Croisières, nouvelle division de l’empire dirigé par Sir Richard Branson, reporte la mise à l’eau de son premier navire, The Scarlet Lady, de la mi-avril au mois de juin. Conséquence : les deux spectacles créés par les 7 Doigts — Ships in The Night et Duel Reality — sont suspendus. Les artistes seront rapatriés au pays et mis en quarantaine. La tournée européenne de Passagers est également compromise. Les 10 représentations de Madrid avaient déjà été annulées. Les 7 Doigts vont maintenant devoir annuler ses six dates prévues en France.

Spectacles maintenus

Le théâtre Prospero, dont les salles n’atteignent pas la jauge de 250 places, a annoncé que les représentations de Becoming Chelsea et Tout passera sont maintenues.

Le Théâtre La Chapelle, qui compte 123 places, a aussi annoncé qu’il poursuivait ses activités.

Même chose au Théâtre de Quat'Sous, où les spectacles sont maintenus jusqu’à nouvel ordre.

Les organisateurs du Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV) poursuivent quant à eux, pour le moment, la mise en place de leur événement. « Considérant que l’ouverture de la 36e édition du festival est dans deux mois, nous continuons notre travail afin de présenter l’événement tel que prévu », mentionne un communiqué du FIMAV.

Puisque sa salle accueille moins de 250 spectateurs, Espace libre poursuit aussi les représentations du spectacle Trip, de Mathieu Quesnel, qui doit garder l’affiche jusqu’au 21 mars. « Tant que les consignes resteront à ce seuil, nous maintiendrons les représentations », précise le théâtre.

L’Association des propriétaires de cinémas du Québec assure que toutes les salles de ses membres respectent les capacités maximales recommandées à ce jour et confirme le maintien des projections de films dans leurs établissements. Afin d’assurer un confort supplémentaire à sa clientèle, chaque cinéma a mis en place des mesures afin de diminuer le nombre de sièges disponibles par représentation. L’APCQ représente 47 cinémas, situés dans 43 villes au Québec. À Montréal, on parle notamment du Cinéma Beaubien, du Cinéma du Parc et du Cinéma du Musée.