La romancière Béatrix Beck, qui avait reçu le prix Goncourt en 1952 pour «Léon Morin, prêtre», est morte dimanche à l'âge de 94 ans, a-t-on appris auprès de sa petite-fille Béatrice Szapiro.

ASSOCIATED PRESS

Elle est décédée vers 1h30 à la maison de retraite de Saint-Clair-sur-Epte (Val-d'Oise) où elle résidait.Elle avait été secrétaire de l'écrivain André Gide, puis journaliste. Parmi ses nombreux livres, figurent «Une mort irrégulière», «La prunelle des yeux» et «Stella Corfou».

«Léon Morin, prêtre» avait été adapté au cinéma par Jean-Pierre Melville, avec Jean-Paul Belmondo dans le rôle titre.

Née le 30 juillet 1914 à Villard-sur-Ollon (Suisse), Béatrix Beck avait reçu en 1997 le grand prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre.